Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critique Ciné : Fire With Fire, Duhamel en homme vengeur...

28 Octobre 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critique Ciné

20266581.jpg

 

Fire With Fire // De David Barett. Avec Josh Duhamel, Rosario Dawson et Bruce Willis.


Bruce Willis est devenu le Roi du petit rôle dans le Direct to DVD. Dans Fire With Fire il incarne un policier chargé de la protecteur du pompier témoin qui va vouloir assouvir sa vengeance par la suite quand sa petite amie aura failli perdre la vie. Le premier avantage de Fire With Fire c'est de jouir d'un assez long casting de gens connus dont Josh Duhamel (Las Vegas) incarnant ici le héros, Jeremy. Ou encore Rosario Dawson (Boulevard de la Mort) incarnant la petite amie et fliquette. Le grand méchant incarné par un Vincent d'Onofrio (New York Section Criminelle) méconnaissable ou celui du camp adverse incarné par 50 Cent (Réussir ou Mourir) pas plus convaincant qu'une pièce de cinquante centimes mais ce n'est pas là la question. Et puis il y avait James Lesure (Las Vegas) qui retrouvait son pote Josh Duhamel dans un petit rôle, Vinnie Jones (The Cape) dans le rôle d'un vilain garçon et enfin Bonnie Somerville (Cashmere Mafia) toujours très jolie mais pas non plus très réaliste en fliquette et coéquipière de Mike (Bruce Willis).

Un pompier est menacé par un homme contre lequel il doit témoigner.

Outre le casting long comme le bras, il y a une histoire. Elle n'a rien de bien exceptionnelle si ce n'est que c'était marrant de voir Josh Duhamel dans un rôle de ce genre là. Globalement le tout manque réellement d'ambition et surtout de rythme. Le milieu du film étant particulièrement long à mettre en place la seconde partie du film. Je trouve cela très dommage surtout qu'il y avait un petit potentiel à faire un vrai film d'action de vengeance sans pitié. David Barrett (réalisateur d'épisodes de Castle, Mentalist ou encore Cold Case) renoue ici avec un genre qu'il connait bien. L'image n'a rien de bien exceptionnelle cependant. Le réalisateur n'a pas voulu donner d'envergure à quoi que ce soit alors le film se noie volontairement dans un déjà vu assez navrant. Ce qui est dommage c'est que toutes les scènes d'action n'offre pas la vision du réalisateur. On a l'impression de voir quelque chose d'universellement chiant et de mal fichu. Cela ressemble à n'importe quel épisode de série policière.

Mais ce n'est pas faute d'avoir tenter des choses et notamment d'avoir de jolis noms en tête d'affiche. Tom O'Connor, le scénariste de ce film n'a pas eu de chance avec son sujet traité de façon brouillonne et pas toujours très juste. Notamment quand il s'agit de créer une relation entre Rosario Dawson et Josh Duhamel. Rien de ce qui se dit et que l'on voit n'est malheureusement crédible. Du coup, Fire With Fire n'a rien à nous offrir si ce n'est quelques scènes d'action pour un après midi pluvieux de week-end (et encore, je suis certain que vous aurez mieux à voir que Fire With Fire). J'aurais tellement préféré que l'on en voit un peu plus de ce héros pompier sur le terrain au début du film par exemple. Cela aurait surement apporté quelque chose de plus. Surtout quand on a maintenant une série comme Chicago Fire qui nous montre le quotidien des pompiers de Chicago avec pas mal de réalisme. Là c'était les pompiers pas crédible. Dommage.

Note : 3/10. En bref, un film au style déjà vu et brouillon, malheureusement assez mal écrit et réalisé comme n'importe quoi. Reste Josh Duhamel et Vincent d'Onofrio pour nous offre un spectacle vivant (malheureusement assez statique).

Commenter cet article