Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critique Ciné : Footloose 2011, trop innocent pour faire mal...

4 Février 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critique Ciné

19805518.jpg

 

Footloose 2011 // De Craig Brewer. Avec Kenny Wormald, Julianne Hough et Dennis Quaid.


Mainte et mainte repoussé pour des soucis de production : d'abord Kenny Ortega devait réaliser le film, avec Zac Efron dans le rôle titre, se dernier s'était désisté puis Chace Crawford avait alors pris le relai mais le film tardant à se faire, il s'était désengagé. Et du coup c'est Craig Brewer que seul les fans de Terriers dont il a réalisé le pilote connaîtront. Et Kenny Wormald vu dans Danse ta vie 2 (je savais pas que ce film existait). Bref, c'est donc une rampe d'inconnus qui ont fait ce film, et qui devaient passer derrière le film original où l'on avait tout de même Kevin Bacon dans le rôle titre. Film culte remaké, à l'instar de Fame en 2009. Les deux films ont d'ailleurs fait un bide au box office, la sortie en France s'est apparemment limitée à quelques minuscules salles. Dommage d'un côté, car les films de danse c'est à la mode (le succès de Sexy Dance en témoigne). Si l'on regarde cette nouvelle version de Footloose comme un remake alors on est un peu en dessous mais pas trop, notamment à cause du cast. Malgré tout reste quand même de bons moments et un divertissement dansant et musical.

Ren et sa mère Ethel quittent Chicago pour une petite ville. Passionné de rock et danseur effréné, Ren heurte les conceptions morales de la communauté et de son pasteur, maître à penser du lieu. C'est alors que Ren tombe amoureux de la fille du pasteur et que les autres jeunes se rallient à Ren...

Alors que maintenant Glee a repris le flambeau des films musicaux et de danse à la télévision, Footloose se noie donc dans ce trop plein de musique et danse déjà disponible à la télévision sans en renouveler une once. Le soucis c'est que le scénario raconte une histoire banale et qu'il y avait les moyens de faire quelque chose de moins has-been. Car oui, on débarque dans une ville où il est interdit dans danser et d'écouter certaines musiques. Le sujet est traité de façon inoffensive, donc on ne prend rien au sérieux et c'est bien bête de la part des scénaristes. Car au final, on aurait pu avoir un traitement assez virulent de cette interdiction. Mais même si le film ne semble jamais trouvé son propre rythme (ce qui au fond est quand même un soucis quand on parle de musique et de danse), certaines scènes de danse arrivent à vraiment nous laisser intéressé. Je pense notamment à la première battle de Ren, ou encore quelques moments de danse au milieu du film dans ce vieux hangars.

Le soucis principal c'est la réalisation, il n'y a rien qui donne vraiment une sorte d'enveloppe. J'aime bien que les scènes de danse soient bien pensées. Côté cast on retrouve en plus des deux héros, Dennis Quaid le pauvre acteur abonnés depuis quelques années aux navets et Andie MacDowell qui est elle aussi abonnée aux navets mais depuis le début de sa carrière (j'ai toujours en tête le très mauvais Green Card par exemple). Footloose apparaît donc comme un film inoffensif, qui ne tente même pas de braver les règles et en 2012 c'est un peu trop has-been. Je pense que c'est bien pour ça que le film n'est pas totalement réussi. Ce remake est également très prévisible, un peu plus que le premier. Le premier était même plus innocent dans le genre alors qu'ici on ne fait que dans le remake banal...

Note : 5.5/10. En bref, remake inutile certes, mais un peu de divertissement pas ci par là ne fait pas de mal. On va continuer de regarder Glee et Sexy Dance, c'est plus fun vous ne pensez pas ?

Commenter cet article