Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critique Ciné : For Those in Peril, périple à l'eau

8 Juin 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critique Ciné

21059748_20131121121734432.jpg

 

For Those in Peril // De Paul Wright. Avec George Mackay, Kate Dickie et Nichola Burley.


Avant tout, ce film est beau mais la beauté se fait plus ou moins au pris de pas mal de choix douteux. En effet, les images de ce film s’enchaînent par moment sans aucune fluidité et nous donnent alors l’impression de voir quelque chose de complètement différent et de pas suffisamment efficace à mon goût. C’est ce qui rend finalement ce film complètement déséquilibré et finalement peu intéressant. Tout ce qui aurait pu être passionnant dans le scénario est donc parfois abandonné au profit d’une mise en scène certes léchée mais qui n’a pas toujours grand chose à faire là. For Those in Peril ne renouvelle en plus pas vraiment le problème qu’il dépeint. On sent que tout est plus ou moins préfabriqué et nous emmène ainsi dans un endroit particulièrement décevant. Il y avait pourtant tous les ingrédients dans ce film pour que je tombe littéralement sous le charme. Que cela soit l’ambiance, le thème, le lieu (j’adore les films indépendants britanniques, racontant la misère du pays avec un angle aussi intelligent), etc. mais je ne suis pas vraiment tombé sous le charme. Pire, j’ai même été particulièrement déçu du résultat tant celui-ci manque cruellement de force et de créativité.

Aaron, un jeune marginal vivant dans une communauté isolée en Ecosse, est le seul survivant d'un accident de pêche ayant coûté la vie à cinq hommes dont son frère aîné. Poussés par les vieilles légendes et superstitions du coin, les habitants du village le blâment pour cette tragédie et le rejettent.

Alors que le scénario démontre quelques lacunes, on ne parvient jamais vraiment à s’attacher aux personnages de For Those in Peril, notamment son héros Aaron alors que ce dernier était justement pile poil le genre de personnage pour qui on pouvait avoir de la compassion. Sa vie de jeune marginal n’était pas sans rappeler bon nombre de films du genre. Et justement, c’est peut-être là où le bas blesse. On se souvent constamment de tout un tas de choses que l’on a pu voir précédent dans d’autres films de façon bien plus efficace. Du coup, l’histoire ne fonctionne pas toujours. L’expérience de For Those in Peril se vit plutôt de façon sensorielle. Que cela soit avec la vue (les images de Paul Wright sont tout de même assez belles et travaillées) ou encore avec l’ouïe (musicalement il n’y a rien à redire, c’est tout ce que l’on peut attendre d’une telle production avec toute l’originalité que cela peut demander). Mais est-ce suffisant ? Je n’en suis pas si sûr. En effet, on se rend rapidement compte de la vacuité de certains personnages ce qui plombe complètement un film qui aurait très bien pu être plus intelligent à mon goût.

Le portait de cet adolescent, brossé par une belle mise en scène, ne trouve son salut que par la prestation de George Mackay (How I Live Now - Maintenant c’est ma vie, Les insurgés). L’acteur joue alors plusieurs nuances à la fois celle de l’homme perdu au milieu de ce qui lui est arrivé, l’homme gérant la souffrance d’être rescapé mais également l’homme qui au delà de tout ça reste encore quelqu’un avec une rage au fond de lui qu’il combat difficilement. For Those in Peril aurait pu être un film audacieux mais c’est plus ou moins tout le contraire qui se passe alors que le film ne cherche jamais à renouveler quoi que ce soit dans le genre. Certes, le scénario se doit d’être réaliste afin de nous donner l’impression que ce que vit cet adolescent est terrible mais est-ce suffisant ? Non. Malheureusement For Those in Peril est donc une vraie déception. J’avais mis énormément d’espoir en ce film que j’aurais bien aimé voir au cinéma. Il me rappelle un peu le raté How I Live Now avec Saoirse Ronan (vu plus tôt cette année et également avec George Mackay). C’est tout dans la mise en scène et rien dans le scénario.

Note : 3/10. En bref, malgré de belles images, une belle bande son, For Those in Peril tombe à plat.

Date de sortie : 12 février 2014

Commenter cet article