Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critique Ciné : Frankenweenie, du grand Burton...

23 Décembre 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critique Ciné

20127907.jpg

 

Frankenweenie // De Tim Burton. Avec la voix VO de Charlie Tahan, Winona Ryder et Martin Short.


Frankenweenie c'est le grand retour du GRAND Tim Burton. J'étais obligé d'utiliser les majuscules pour décrire toute ma joie face à ce petit bijou. Pour moi, Frankenweenie fait parti des meilleurs films de l'année, sans aucune contestation possible. Il permet à Tim Burton de renouer avec toute l'ingéniosité de sa création et surtout au sommet de son art. Je n'attendais pas nécessairement plus de Frankenweenie que ce que j'attendais d'un Tim Burton à la base mais la surprise fût de taille. Frankenweenie c'est un peu comme une sorte de miracle, qui sort presque de nulle part puisque Tim Burton a sorti deux films cette année : celui ci et le très sympathique Dark Shadows. Sauf que belle erreur de la part de Disney : la promo de Frankenweenie a été complètement abandonnée. Surtout quand l'on sait que le film avait été repoussé à une date ultérieure de sortie. Quelle déception que de voir que ce petit chef d'oeuvre du cinéma d'animation (alors que Disney continue de s'enfoncer dans la panne la plus sévère de son histoire - notamment avec Rebelle -) n'aura pas eu le succès qu'il méritait.

Après la mort soudaine de Sparky, son chien adoré, le jeune Victor fait appel au pouvoir de la science afin de ramener à la vie celui qui était aussi son meilleur ami. Il lui apporte au passage quelques modifications de son cru… Victor va tenter de cacher la créature qu’il a fabriquée mais lorsque Sparky s’échappe, ses copains de classe, ses professeurs et la ville tout entière vont apprendre que vouloir mettre la vie en laisse peut avoir quelques monstrueuses conséquences…

Je pense que vous sous estimez déjà tout l'amour que je porte à Tim Burton (mais pour avoir aimé Alice au Pays des Merveilles, détesté par beaucoup, je pense que vous pouvez me croire sur parole). Mais Frankenweenie c'est un retour aux sources, aux fondamentaux, pour un cinéaste qui, ma foi, est toujours aussi impressionnant finalement. Même si au fond, Frankenweenie exploite les thèmes chers à Burton (la mort, la renaissance par la science, …), on retrouve aussi quelque chose d'envoutant dans ce film, du début à la fin. Je n'ai pas pu lâcher mon écran de part la beauté visuelle d'une part, mais aussi de part la beauté de l'histoire. Le récit ne se confond jamais et ne tente de pas de duper le spectateur. On se rend compte combien la morale de l'histoire, en plus d'être très soignée, est mignonne comme tout. Mais Frankenweenie n'en oublie pas pour autant son côté très sombre (qui va de pair avec la fin fataliste mais particulièrement réussie).

Frankenweenie c'est aussi un miracle. La filmographie de Tim Burton n'avait pas été aussi enjouée depuis Sweeney Todd et accessoirement depuis Les Noces Funèbres dans le genre similaire de l'animation. On retrouve donc dans Frankenweenie la patte du réalisateur, ce qui a forgé son caractère depuis le début et qui a également fait sa renommée et sa réussite. De plus, le noir et blanc est sublime. Rien à redire là dessus, le choix était osé mais encore une fois on voit que cela paye. J'ai déjà envie de le revoir mais mon investissement dans le Blu-ray me serait tarder car c'est pour ce genre de film que j'aime toujours autant Tim Burton et qu'il parvienne encore à me surprendre me fascine. C'est un homme qui a tellement d'univers à nous faire découvrir. C'est cette richesse de son imaginaire que l'on retrouve au service de ce qui restera surement de mon point de vue l'un des meilleurs films de sa carrière bourré de références (Godzilla, …). Merci Frankenweenie, merci Tim Burton, merci… (ou pas vraiment) Disney.

Note : 10/10. En bref, beau et intelligent, du GRAND Tim Burton.

Commenter cet article