Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critique Ciné : Hôtel Transylvanie, Dracula-ment fun...

12 Janvier 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critique Ciné

20366411.jpg

 

Hôtel Transylvanie // De Genndy Tartakovsky. Avec la voix VO de Adam Sandler, Selena Gomez et Steve Buscemi.


Les monstres dans les films d'animation ce n'est pas quelque chose de nouveau et le succès au box office de Monstres et Cie n'y est sûrement pas innocent. C'est pourquoi Sony Pictures a elle aussi lancé son film d'animation avec des monstres : Hôtel Transylvanie. En faisant appel à Genndy Tartakovsky, un réalisateur maison de la série Star Wars : Clone Wars ou encore de Dexter's Laboratory et au scénario Peter Baynham (Borat, Mission Noël) et Robert Smigel (Saturday Night Live, Rien que pour Vos Cheveux) on était en droit d'attendre quelque chose de plutôt sympathique dans l'ensemble. Et le film livré est globalement agréable. J'ai trouvé amusant de suivre les aventures de Dracula et Frankenstein dans un film d'animation bon enfant et bourré de blagues à la fois drôles et attendrissantes. Si la présence d'Adam Sandler (uniquement en voix, fort heureusement) aurait pu m'agacer, finalement il se trouve que le personnage qu'il double (Dracula) est l'un des meilleurs du film. Et ce jusqu'au bout.

Bienvenue à l’Hôtel Transylvanie, le somptueux hôtel de Dracula, où les monstres et leurs familles peuvent enfin vivre leur vie, se détendre et faire « monstrueusement » la fête comme ils en ont envie sans être embêtés par les humains.
Pour l’anniversaire de sa fille, la jeune Mavis, qui fête ses 118 printemps, Dracula invite les plus célèbres monstres du monde – Frankenstein et sa femme, la Momie, l’Homme Invisible, une famille de loups-garous, et bien d’autres encore…
Tout se passe très bien, jusqu’à ce qu’un humain débarque par hasard à l’hôtel et se lie d’amitié avec Mavis…

Grâce à quelques bonnes répliques bien trouvées, l'ensemble parait franchement amusant. Outre les quelques gags proche de ce que l'on peut attendre d'un scénariste du SNL (la petite critique de Twilight), c'est un enchainement de moments plutôt agréables dans le sens où Hôtel Transylvanie est différent de ce que l'on peut voir actuellement dans le monde des films d'animation. La première partie du film est la plus amusante grâce à l'énergie qui entoure tous les montres. Il faut dire que la créativité des scénaristes d'Hôtel Transylvanie est plutôt surprenante. Les quelques moments musicaux (le film s'est même offert la voix de Cee Lo Green dans le rôle d'une momie hilarante) étaient les bienvenus et permettent d'entrecouper le film de moments plutôt funs. Tout n'est cependant pas parfait dans Hôtel Transylvanie. La seconde partie du film joue plus sur la partie émotionnelle de la relation entre un père (Dracula) et sa fille. Au fond, Hôtel Transylvanie est parfois un film avec une lecture plus adulte : la confiance des parents en leurs enfants.

Malgré ce côté moralisateur gentillet, on a beaucoup de choses qui séduiront les enfants dans ce petit film à condition bien sûr qu'ils n'aient pas peur en voyant la tête de Dracula. Pour en revenir aux problèmes d'Hôtel Transylvanie. La seconde partie du film, plus touchante n'était pas très réussie. Le problème vient surement du fait que l'on ne se prend pas vraiment au jeu des émotions dans ce film. Alors que la première partie joue à fond sur l'humour, le film ne cherchait pas créer de liens avec le spectateur. Il faut dire que c'était difficile de créer des liens avec des créatures buveuses de sang (contrairement aux créatures de Monstres et Cie bien plus agréable à regarder, toutes poilues et beaucoup plus amusantes). Hôtel Transylvanie souffre donc parfois d'un manque de générosité. Peut être est-ce le côté prétentieux du film que de vouloir tout garder pour lui sans réellement partager ? J'aurais bien aimé partager quelque chose dans ce film d'animation (c'est généralement plus agréable et Pixar était passé dans l'art de faire ça).

Note : 6/10. En bref, de l'humour efficace mais une seconde partie plus brumeuse et moins bonne. Un film d'animation agréable qui vous fera passer un bon moment mais sans plus value.

Commenter cet article