Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critique Ciné : Il Reste du Jambon, mais c'est fade aussi...

26 Juillet 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critique Ciné

19512190.jpg

 

Il Reste du Jambon // De Anne Depetrini. Avec Anne Marivin, Ramzy Bedia et Geraldine Nakache.


Quand on regarde le frigo de ce film : oui, il reste du jambon, mais pas assez pour transformer ce film aux bonnes intentions en comédie incisive et forte. Le caractère du scénario est assez souple, laissant souvent entrebâillé l'ennui d'un film sirupeux, avec trop de bons sentiments qui se veut toujours "pardonner". Il ne faut pas briser la complicité des deux personnages principaux et pour cela, les blagues sur les deux cultures et leur chocs sont tantôt bonnes et drôles, mais tantôt lourdes et effacées. C'est comme si c'était un film qui n'avait pas toute la saveur requise, comme du pain sans sel (croyez moi, c'est dégueulasse).

Lorsque Justine Lacroix, charmante journaliste télé cantonnée à la rubrique « chiens écrasés » rencontre un séduisant chirurgien urgentiste, c’est tout de suite le coup de foudre…Et le début d’une grande histoire d’amour. La jolie blonde parisienne et le grand brun de Nanterre deviennent vite inséparables, mais il y’a juste un petit détail que Justine a oublié de prendre en compte : l’homme qu’elle aime est… Arabe, enfin « Français issu de l’immigration ». Un détail pour Justine et Djalil mais pas pour leurs familles respectives, les Lacroix et les Boudaoud…

L'histoire du film me rappelle un peu "Mauvaise foi" de Roschdy Zem il y a quelques années (et le clin d'oeil ou pas "Leila Bekhti" qui joue dans ces deux films est plutôt marrant à voir). Bref, le cinéma est hanté par la peur de traité du sujet des couples mixtes, aux cultes et us différents. Aux Etats-Unis on en fait un fond de commerce potache et souvent lourd, alors qu'en France c'est sage et gentillet. Il faudrait trouver le juste milieu. Il Reste du Jambon est quand même réjouissant car il apporte un regard habille sur certains moments de la vie quotidienne (comme la rencontre avec les parents de Justine, ou encore la scène dans le magasin de vêtements, le restaurant, la robe en jambon, …).

Le duo Ramzy / Anne fonctionne assez bien. J'ai toujours eu du mal durant le film à voir Ramzy comme quelqu'un de sérieux et rangé. Ca change énormément mais il reste plus convainquant dans le genre que son frère d'armes Eric. Cette comédie française qui aurait pu être plus incisive et impertinente, reste modestement sympathique et surtout assez inégale. Les bonnes intentions ne font pas tout, tout le temps. C'est dommage. La suite d'histoires présentés sur les coutumes sont moyennement réussi. Je regrette quand même que le cinéma français ne puisse pas se permettre d'être plus jovial sur le sujet (comme Le Nom des Gens, alliant comédie et engagement politique à merveille).

Note : 4/10. En bref, un film qui galvaude entre l'insipide et l'intérêt humoristique de certains trucs. Très très moyen.

Commenter cet article