Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critique Ciné : Iron Sky, surprenante relecture de l'histoire nazi

27 Mai 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critique Ciné

20024142.jpg

 

Iron Sky // De Timo Vuerensola. Avec Julia Dietze, Götz Otto et Udo Kier.


Fort d'un très beau buzz sur la toile, Iron Sky surprend. En effet, cette comédie noire était culottée. Les allemands ont toujours eu du mal à rire du nazisme mais Iron Sky le fait avec beaucoup de bonnes choses et du coup, rien n'est lourd. Plus tôt cette année j'avais pu voir Danger 5, une comédie australienne. C'était réjouissant au début mais très rapidement la parodie des nazis fondait dans l'ennui. Ce qu'il y a de bien avec Iron Sky c'est que l'on ne s'ennui pas. En tant que grand fan de SF, forcément j'ai retrouvé ces éléments qui m'intéressait dès le départ avec Iron Sky mais c'est leur mise en oeuvre dans le film qui m'intéressait. Une fois le film vu, je peux dire que c'est réussi. Je ne m'attendais pas exactement à ce que j'ai eu droit à l'écran, mais au fond, c'était encore meilleur. Le contraste entre les deux univers (la face cachée de la lune et les Etats-Unis), le choc de la rencontre, le burlesque de certaines séquences (notamment tout ce qui a un rapport avec le sexe et la science).

En 2018, les nazis reviennent sur terre pour former le quatrième reich.

Rire de ce genre de choses, notamment en Europe, pourrait être mal pris, surtout qu'une blague peut tout de suite être sortie de son contexte. Sauf que Iron Sky a la chance de ne pas raconter une histoire vraie, mais une fausse histoire de science fiction. L'histoire est tellement abracadabrantesque que forcément, Iron Sky réussi à être surprenant. J'ai adoré l'histoire certes, mais aussi les dialogues. C'est bourré de petites piques rigolotes, et à chaque moment que l'on tente de parler de choses plus sérieuse (l'aventure politique), il y a une jolie critique du nazisme qui est éditée. La folie de ces hommes est en tout cas très bien reproduit dans ce film écrit par des scénaristes qui ont du respirer un peu trop longtemps des peintures au plomb durant leur jeunesse pour être aussi cinglés. Ce qui était bien avec ce film c'est aussi le fait qu'il apporte quelque chose de différent au cinéma, à la SF mais aussi à la comédie noire. Iron Sky réussi là où Inglorious Basterds avait échoué (sauf dans son introduction).

Le fait que le film ne soit pas intégralement en anglais était également une bonne chose. On est plus proche de la réalité pour s'en moquer facilement. Le cast est composé d'une brochette d'actrices et d'acteurs que je ne connais pas mais ils sont tous plus ou moins bons. Je n'ai rien à redire de ce point de vue là. De puis, ils n'ont aucun souci avec le scénario ultra original du film. Loin de faire dans le politiquement correct, Iron Sky s'en sort sur tous les plans. C'est une des meilleures surprises de l'année. Au début je m'attendais à un film sympa et simple, mais au fond, derrière Iron Sky se cache une très bonne critique de la société d'aujourd'hui (notamment au travers du personnage de la Présidente des Etats-Unis). Bien plus qu'une surprise, Iron Sky pourrait rapidement devenir un film culte qu'une poignée de fans de SF pourrait parvenir à faire entrer au Panthéon des films les plus intelligemment drôle du genre. Mon seul regret ? Qu'il n'ait pas durer plus longtemps mais la fin apporte une très bonne conclusion, prouvant encore une fois l'intelligence des scénaristes.

Note : 10/10. En bref, film culte en devenir, Iron Sky est une surprise étonnante, intelligente et hilarante.

Commenter cet article

Uranium 31/05/2012 00:35


Très bon film, c'est typiquement le genre de film qu'on ne fera jamais en France, déjà la SF ( sic ) c'est la propriété quasi exclusive de eurocorp chez nous, mais en plus dans notre secte qu'est
le ( très fermé ) cinéma Français on a intéret à représenter un nazi comme le diable en personne sinon la LICRA et tout ce petit monde vous catalogue "antisémite".

Glendir 28/05/2012 15:08


Vivement qu'il sorte en france en attendant il est disponible sur un emplacement pouvant accueillir un périphériqué dans le chassis d'un ordinateur destiné aux personnes pratiquant le
banditisme en mer.