Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critique Ciné : It's a Disaster, apocalypse now

30 Décembre 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critique Ciné

20142784.jpg

 

It’s a Disaster // De Todd Berger. Avec Julia Stiles et America Ferrara.


Dans le monde des comédies qui s’amusent avec la fin du monde, il y a eu cette année l’excellent C’est la Fin et puis j’ai découvert l’existence de It’s a Disaster au travers d’un articule parlant de trois comédies américaines qui méritaient d’être vues malgré une non sortie dans les salles françaises. Je suis d’accord que souvent il est incompréhensible de voir sortir au cinéma certains navets et de ne pas voir certaines petites perles, même en Direct to DVD. Car oui, It’s a Disaster n’est sorti nulle part chez lui. Il faut donc attendre des années avant de mettre la main dessus je suppose. Mais puisque je me repenti déjà suffisamment avec mon abonnement cinéma et la tonne de DVD et Blu Ray que j’achète chaque année, je pense pouvoir pécher et télécharger. J’ai donc réussi à dégoter ce petit film et je me suis posé devant en attendant de voir une comédie surprenante. Si It’s a Disaster reste original et plutôt agréable, je pense tout de même qu’ils sont aller un peu fort dans l’article que j’avais lu. C’est loin d’être la meilleure comédie que j’ai pu voir cette année. Mais bon…

Alors que l'Apocalypse semble proche, quatre couples se retrouvent enfermés dans une maison.

Disons que It’s a Disaster est surtout original. Le fait que l’on retrouve plusieurs amis dans une seule et même maison et qui se préparent à la fin du monde était plutôt efficace en son genre. Pourtant, le film met beaucoup trop de temps à réellement démarrer. Il y a certes quelques bons dialogues ici et là mais Todd Berger (plutôt habitué aux court métrages d’animation de Kung Fu Panda ou encore des Schtroumpfs) n’a pas suffisamment bien équilibré son film. Il faut donc attendre la fin de la première moitié pour que le premier running gag fonctionne réellement (celui du duct-tape). Alors là aussi j’ai quelques reproches à faire au film. C’est une comédie sympathique mais disons que je n’ai pas l’impression d’en garder un souvenir impérissable. Il y a de bons ingrédients, bien utilisés dans la seconde partie quand les esprits s’échaudent et que des révélations sont faites mais je trouve dommage de ne pas avoir fait cela plus tôt dans le film. J’ai l’impression que tout ce qu’il y a de bien est arrivé bien trop tard et a été plus ou moins bâclé dans la seconde partie.

Surtout que le casting est plutôt agréable dans son ensemble, notamment America Ferrara qu’il fait plaisir de revoir dans une comédie ou encore Julia Stiles sans parler de Rachel Boston. Il y a du beau monde mais malgré ça, j’ai l’impression d’être déçu. Je m’attendais à quelque chose de légèrement plus poussé. Il n’y a même pas de réflexion (sous l’angle de la comédie bien sûr) sur la fin du monde. Certes, quelques dialogues font référence à tout cela et puis il y a le moment où chacun va avouer des trucs aux autres mais voilà, cela s’arrête plus ou moins ici. L’astuce aura été tout de même de faire une comédie assez acide qui ne prend pas les gens avec des pincettes. Tout le monde peut être sarcastique et drôle à la fois. Le huit clos est un genre qu’il est difficile d’apprivoiser car il faut trouver un moyen de ne pas tourner en rond durant toute la durée d’une film (ici 1h25). Ce n’était pas gagné mais globalement je n’ai pas passé un mauvais moment devant It’s a Disaster. Je regrette juste qu’il n’ait pas forcément été totalement à la hauteur de ce que l’on a pu me vendre.

Note : 5.5/10. En bref, une petite comédie sur fond de fin du monde. C’est fun, acide mais pas toujours efficace. Dommage.

Commenter cet article