Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critique Ciné : Itinéraire Bis, faire une virée à deux...

30 Décembre 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critique Ciné

19752999.jpg

 

Itinéraire Bis // De Jean-Luc Perreard. Avec Fred Testot et Leïla Bekhti.


Après avoir bluffé tout le monde aux Césars, Leïla Bekhti que j'aime beaucoup s'est recyclée dans les comédies de riche. Après Tout ce qui Brille, brillante petite comédie pour jeunes femmes, elle se retrouve ici dans Itinéraire Bis, une comédie que l'on pourrait dire des gens simples avec en trame de fond un peu d'argent pour combler le tout. Sorti l'été dernier, le film est pile poil calibré pour la période et apparaît comme un film qui manque de pas mal de choses sauf de sympathique. C'est sûrement une sorte d'amour aveugle que je voue à Leila qui me fait aimé son personnage dans le film, mais Itinéraire Bis, derrière son trop plein de sentiments exacerbés, reste des petits moments de comédie bien sympathique (comme la scène de la baignoire pas efficace mais sympathique, comme le restaurant). En fait, c'est une accumulation de moments sympas mais non aboutis. C'est bien un gros soucis dans une comédie. Le scénario manque de tellement de choses et une fois le film achevé on a l'impression que l'on a pas eu cet aboutissement que l'on attendais, comme si le film n'avait rien raconté pendant 1h30. Mais d'un autre côté les comédiens et je pense à Leila Bekhti parviennent à rendre cette comédie légère encore plus franche et pleine de sentiments.

Jean, 35 ans, habite encore avec sa mère dans sa petite ville de Corse et travaille comme cuisinier dans le restaurant familial. Son avenir, à son grand désespoir, est tout tracé : reprendre le restaurant. Mais un jour, Nora, jeune femme de caractère est jetée à la mer depuis un voilier de course. Elle échoue sous les yeux de Jean. C’est l’aventure qui frappe à sa porte. Une nuit très mouvementée commence : une promenade en voiture avec une femme aussi imprévisible que séduisante, qui va l’entraîner bien loin de chez lui…

L'histoire d'Itinéraire Bis est commune, banale, elle ne sort pas vraiment du lot. Elle nous raconte une sorte de road-trip entre deux âmes perdues qui ont besoins de réconfort à ce moment précis de leur vie. Mais c'est sans compter sur la présence d'éléments perturbateurs pour pimenter l'intrigue un tant soit peu car sinon le récit serait un peu trop pauvre. Mais la richesse de ce film ne tient pas tellement de ce qu'il raconte, mais plutôt des sentiments qu'il fait éprouvé au spectateur. Alors certes, il ne faut pas être un grand macho pour voir ce film, c'est assez féminin dans sa construction, et surtout on voit pertinemment que c'est fait pour faire pleurer dans les chaumières (notamment la scène de fin du saut dans l'eau). Autre bon point de ce film : sa BO. J'ai trouvé que toutes les musiques choisies par le film correspondent bien à ce que l'on voit dans le film (même la chanson de fin reprise par les deux stars du film). Et d'ailleurs, ça manquait un peu d'un délire sur la chanson de la fin comme une petite danse à côté du générique qui défile. Mais bon, cela reste mon avis.

Au fond, Itinéraire Bis est typiquement là pour nous détendre en plein été. Il faut beau, il faut chaud et il fait frais dans une salle de cinéma. Je pense que j'aurais sûrement plus apprécié de le voir à cette époque là que pendant cette période hivernale mais bon. Jean Luc Perreard verse donc dans la comédie moderne, et français, c'est loin d'être ce qu'il y a de plus mauvais, car au contraire il y a une certaine alchimie qui se dessine au milieu entre les deux acteurs/actrices, et puis quant on aime on ne compte pas. Bien sûr, Itinéraire Bis est loin d'être le film qui pourrait faire l'unanimité, j'en conviens et je ne pourrais décemment pas le défendre bec et ongles. Disons que si l'on aime bien une des deux têtes d'affiche, cela passe plutôt bien. Mais la mise en scène pathos et brouillonne fait de ce film un bouillon sans surprise, assez fade par certains moments. Même si je me suis pas vraiment ennuyé, j'aurais préféré que ce soit bien plus rythmé.

Note : 4/10. En bref, une comédie romantique un peu trop légère, au scénario pas mémorable et ce malgré quelques bons moments et une Leila Bekhti adorable.

Commenter cet article

clinkle facebook.com 24/09/2014 11:37

Nous vous souhaitons la bienvenue à notre service de rédaction d'un essai personnalisé de bonne réputation qui a été amélioré pour répondre à tous vos besoins scolaires spécifiques à l'aide d'une équipe de rédaction personnalisée expérimenté qui se bat pour l'excellence supérieure de writin un essai.