Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critique Ciné : J'aime Regarder les Filles, film frivole et désenchanté

13 Mars 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critique Ciné

19765678.jpg

 

J'aime Regarder les Filles // De Frédéric Louf. Avec Pierre Niney et Audrey Bastien.


J'aime Regarder les Filles est avant tout une chronique sociale, un film engagé qui tente de nous parler de la société mais aussi d'un jeune homme, Primo, qui tente se faire passer pour un bobo parisien afin de pouvoir séduire la femme qu'il aime, Gabrielle. L'histoire est à la fois drôle et touchante. On parle de tout librement et cela fait plaisir à voir. Au fond, c'est un film qui ne se prend pas la tête et c'est clairement ce que j'aime. Peut être aussi que le fait que je sois moi aussi jeune (pas autant que les héros du film), à fait que j'ai d'autant plus apprécié ce film, dont la fin termine en dramaturgie émotionnelle et sentimentale. Alors que la France n'est pas forcément connue pour son cinéma d'adolescent très bien écrit, J'aime Regarder les Filles est une bouffée d'air frais. Je m'attendais pas à un tel film dans l'air du temps, et pourtant se déroulant dans les années 80. Au lieu de plonger dans les clichés et dans l'eau de rose étouffante, voilà un film qui fait tout pour nous offrir une belle histoire, une belle épopée amoureuse sans contrefaçon.

La veille du 10 mai 1981, Primo et Gabrielle, 18 ans, se rencontrent. Elle fait partie de la bourgeoisie parisienne. Lui est fils de petits commerçants de province. Ébloui par le charme de Gabrielle et des filles qui l’entourent, Primo bluffe. Il s’invente un nouveau pedigree, ment beaucoup, et compense le vide de ses poches à coup d’audace et d’imagination.

L'histoire de J'aime Regarder les Filles est très sociale et nous raconte quelque chose de touchant finalement. Ce n'est pas tous les jours que ce genre de sujet est traité avec plus de finesse et un bon humour. Clairement, un bon film finalement pour faire l'état d'une société, malgré quelques clichés sur les bobos comme quoi Mitterand n'était pas le bon Président pour la France et qu'il n'allait pas tenir plus que quelques mois au pouvoir, … Mais petit à petit le film se libère de cette lourdeur pour nous transporter dans un truc délicieux, intéressant et même passionnant. J'ai trouvé l'histoire de Primo bonne et très soignée. On est engagé dans le film dès le début. Ce film, faisant référence à la chanson de Patrick Coutin, du même nom, et que l'on entend même au début du film lors d'une soirée, celle de la rencontre de nos deux héros justement, était un signe peut être. Mais ce film est réussi, et c'est agréable.

Frédéric Louf nous offre donc une petite chronique sentimentale et sociale réussie. J'aime Regarder les Filles est donc un bon film qui raconte une histoire d'adolescents que l'on a pu connaitre. Certes, le monde bobo parisien n'est pas ouvert à tout le monde, mais Primo est un ado comme tout le monde qui tente juste de séduire la femme qu'il aime. Pour un premier film je suis enchanté vraiment. J'ai été touché. Au final, J'aime Regarder les Filles est une petite perle française qui sort de l'univers des films pour ado français et même internationaux. Un traitement sobre et réaliste. L'originalité de ce film permet de lui éviter d'être ennuyer. Au fond, les jeunes comédiens sont énergiques et vivants, et offrent au film une nouvelle dimension qui va au delà de l'histoire qui était déjà bonne mais également de la réalisation.

Note : 8/10. En bref, un bien beau film romantique pour ado français. Traité avec finesse et sensibilité d'être une chronique sociale réussie.

Commenter cet article