Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critique Ciné : Justin Bieber’s Believe

15 Mai 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critique Ciné

21057582_20131113221057918.jpg

 

Justin Bieber’s Believe // De Jon M. Chu. Avec Justin Bieber, Scooter Braun et Will I Am.


Après le four de Never Say Never en France, Gaumont avait décidé de ne pas sortir Justin Bieber’s Believe. Une décision qui avait rendu les fans furax sur Twitter créant un vrai mouvement de foule et des insultes dans tous les sens. Gaumont a résisté et n’a pas cédé aux fans. Cependant, deux distributeurs ont finalement décidé de diffuser le film, de quoi redonner un peu d’espoir aux fans de l’artiste pour se dire que finalement ils ont pu voir ce film en France. Mais là n’est pas le sujet. Justin Bieber est tout de même un vrai phénomène comme on en rencontre peu aujourd’hui (avec les One Direction peut-être). Ce film est assez différent de Justin Bieber’s Never Say Never, notamment car celui-ci ne se concentre pas sur la famille de Justin, sa jeunesse, ses problèmes de santé durant la tournée, etc. Jon M. Chu a décidé de raconter autre chose avec ce nouveau film et il s’agit de la manière dont Justin travaille et tente de donner un peu de bonheur à ses fans. Je peux comprendre que l’on n’aime pas (ou plus) le personnage mais il prouve ici qu’il a aussi un grand coeur. Toute cette histoire (servant forcément le récit et étant donc presque subjective) autour de cette fille qui n’avait qu’un rêve : se marier avec Justin alors qu’elle est malade et clouée à l’hôpital était touchante. En tout cas, émotif que je suis, je n’ai pu m’empêcher de verser une petite larme.

Dans les coulisses de la vie et de la carrière de Justin Bieber.

Jon M. Chu, que j’aime beaucoup pour son travail sur la saga Sexy Dance et accessoirement sur G.I. Joe Conspiration était en charge de mettre en scène toute la tournée Believe. Justin Bieber, après avoir travaillé avec lui sur Never Say Never a absolument voulu travailler avec lui pour sa tournée. Beaucoup plus maitrisée à mon goût et surtout plus mature, cette nouvelle tournée (dont on voit quelques bouts dans le film) est filmée avec tout ce que l’on peut attendre comme moyens à la fois à la danse, des interludes filmées (toute cette histoire de course poursuite était plutôt sympathique mine de rien), de la pyrotechnie, etc. C’est un grand show comme les américains savent et aiment en faire. Mais le film, au delà du côté spectacle à grands moyens tente aussi de nous montrer dans un premier temps le fait que Justin Bieber est un bosseur. Ce n’est pas nouveau, on avait déjà pu voir son côté perfectionniste dans Never Say Never. Dans la fabrication de Believe, on suit donc Justin Bieber trouver de nouveaux rythmes, de nouveaux sons, écrire de nouvelles paroles, etc. pour son album à venir. Le film enchaine très rapidement sur le succès de cet album et l’implication des fans.

La partie fan était nécessaire. C’est souvent assez drôle. C’est vrai quoi, on se moque involontairement de ces cris d’hystérie. Le film dit bien ce qu’il veut évidemment, notamment quand il s’agit de cacher le fait que Justin Bieber a eu une phase pas très jolie à voir mais bon, au fond c’est le spectacle qui veut ça. Les faiblesses de Justin Bieber sont bien moins visibles dans Justin Bieber’s Believe que dans le premier volet qui nous montrait un Justin qui voulait monter sur scène et ne pas décevoir ses fans malgré le fait qu’il était malade et dans l’impossibilité de monter sur scène. Ce film est aussi une preuve de la maturité de l’artiste. Il reste un ado mais musicalement il a beaucoup évolué. Que cela soit dans ses paroles ou encore dans ses mélodies. Cela se voit aussi sur son visage et dans sa voix. Tout a grandi d’un coup d’un seul et cette transformation est assez flagrante (encore plus entre tout ce qui se passe avant la tournée et pendant la tournée - capillairement parlant notamment). Dommage que le côté documentaire passe énormément à l’as tout de même. J’aurais préféré en apprendre un peu plus sur les coulisses de cette tournée et sur la vie au quotidien de Justin Bieber mais bon, avec du concert filmé à mettre dedans aussi, ce n’était sûrement pas facile.

Note : 5/10. En bref, sans être un documentaire à part entière, ce film de concert filmé avec scènes bonus de Justin Bieber dans son boulot c’est plutôt sympathique sans être non plus brillant. Je reste donc ici objectif malgré le fait que j’ai beaucoup aimé Justin Bieber’s Believe et que je l’assume complètement.

Date de sortie : 25 décembre 2013

Commenter cet article