Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critique Ciné : L'Affaire Rachel Singer, thriller d'espionnage efficace...

17 Mars 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critique Ciné

19704955.jpg

 

L'Affaire Rachel Singer // De John Madden. Avec Helen Mirren, Sam Worthington et Tom Wilkinson.


Avant d'être un thriller c'est avant tout une histoire que l'on nous raconte. Elle n'est pas sans rappeler Munich de Spielberg puisque l'on parle ici aussi du Mossad, même si le rapport entre les deux films n'y est pas et surtout la qualité n'est pas la même. L'affaire Rachel Singer c'est un film tout à fait honorable qui nous plonge dans un fait historique avec plutôt de réalisme que prévu. La réalisation est assez classique et je pense que c'était un partis pris assez intéressant à prendre. Trop de fioritures aurait surement gâché le propos du film. C'est donc mal pour un bien. Ce film m'a aussi permis de redécouvrir Sam Worthington dans un rôle moins insipide que ceux qu'il a incarné dernièrement au cinéma grâce à sa belle gueule d'ange. Peut être qu'Avatar est le seul film qui laisse une bonne impression de l'acteur finalement, tout simplement parce qu'on ne le voit qu'au travers d'images de synthèse ? Bref, L'affaire Rachel Singer est aussi une histoire qui nous offre de l'action, du suspense et des révélations. Même si les twists ne sont pas spécialement excellents, ce n'est pas trop ça que l'on va chercher quand on regarde ce genre de films là.

En 1965, trois jeunes agents du Mossad -Rachel Singer, David Peretz et Stephan Gold- orchestrent la traque et la capture du tristement célèbre "chirurgien de Birkenau" dans le but de le transférer en Israël où il sera jugé pour ses crimes passés. Mais le détenu tente de s’enfuir et la mission s’achève avec la mort du criminel nazi dans les rues de Berlin-Est. Les trois agents rentrent en Israël où ils sont accueillis en héros.
30 ans plus tard, Rachel est toujours célébrée dans son pays comme un modèle de dévouement et de courage. Et sa fille publie un livre qui relate toute la mission du trio, de l’identification à l’enlèvement, puis à la séquestration du médecin nazi à l’ombre du Mur de Berlin. Mais bien des choses se sont passées depuis. Rachel et Stephan ont été mariés et ont divorcé. Et David n’est toujours pas en paix avec lui-même ni avec Rachel. Un sentiment de doute et d’incertitude plane sur le trio.
Quand Stephan révèle à Rachel l’existence d’un vieil homme en Ukraine qui prétend être le véritable "chirurgien de Birkenau", la possibilité d’une compromission lors de la mission à Berlin-Est et d’un secret qui durerait depuis 30 ans émerge soudain. Rachel reprend le chemin de l’Europe de l’Est. Hantée par ses souvenirs, elle va devoir affronter les traumatismes du passé et enfin s’acquitter de la dette qu’elle a contractée tant d’années auparavant.

Ce que ce film permet avant tout c'est de raconter une aventure avec beaucoup d'adresse. On voit que le scénario est très bien écrit, soigné, et que rien est laissé au hasard. On veut être proche du fait historique représenté au cinéma, avec quelques petits moments libres où l'on s'amuse un peu avec l'histoire. Evidemment, j'ai trouvé ça absolument bon, et c'est surtout le début du film avec l'orchestration de tout ce qui va se dérouler plus tard qui est encore plus intéressant. La seconde partie du film m'a un peu déçu, on sent que le scénario est trop rapide sur pas mal d'éléments et du coup, on ne peut pas être aussi pris par ce qui se déroule sous nos yeux. Malgré tout, ce thriller d'espionnage reste très efficace. Grand adepte du genre, vous pouvez imaginez que j'étais très content de voir tout le monde se tortiller autour d'une problématique. Ce film, se déroulant dans en 1965 nous fait voyager en toute sobriété. Récemment, La Taupe, thriller d'espionnage un peu plus complexe et surtout très magnanime avait retenu mon attention, et même si les deux sont diamétralement opposés (l'un jouant plus sur le suspense que créer la lenteur et le côté "pausé" pendant que l'autre joue plus sur l'action).

Côté réalisation, comme je vous le disais rien de plus simpliste. C'est un film qui ne se veut pas sauvage dans le genre, loin d'un Mission Impossible ou d'un James Bond tout simplement. Mais L'affaire Rachel Singer n'est pas en reste, derrière son côté ultra classique se cache aussi une belle histoire racontée par un cast pas mauvais. Je pense évidemment à Sam Worthington mais aussi à Helen Mirren qui incarne Rachel Singer avec beaucoup d'entrain et d'énergie. Ce qui à mon sens était une qualité nécessaire pour jouer dans ce film. Au final, L'affaire Rachel Singer n'est pas une déception et pourtant je partais presque défaitiste à l'idée de voir ce film mais agréablement bine surpris je ressors. Je suis donc satisfait de mon investissement (un DVD ce n'est pas donné n'est ce pas très chère FNAC…). Même si quelques défauts de fabrication subsistent comme une seconde partie de film moins bien maitrisée (ce qui à mon avis cause parfois la perte du spectateur qui est repris par le feu de l'action, heureusement).

Note : 6.5/10. En bref, un thriller d'espionnage efficace et maitrisé.

Commenter cet article