Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critique Ciné : L'Art d'Aimer, l'amour fade....

8 Mai 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critique Ciné

19820611.jpg

 

L'Art d'Aimer // De Emmanuel Mouret. Avec François Cluzet, Julie Depardieu et Ariane Ascaride.


Le réalisateur du très moyen Un baiser s'il vous plait, revenait avec L'Art d'Aimer, un film romantique poétique mais plus ennuyeux que féérique. Emmanuelle Mouret a un style particulier, qu'il faut savoir apprécier, mais ce n'est pas vraiment mon cas. J'ai tenté à trois reprises, et je pense m'arrêter là. L'Art d'Aimer manque d'élan, c'est souvent mou du genou. Les sentiments ne se ressent pas suffisamment pour y prendre part, et le cast n'arrive pas vraiment à faire passer ce que l'on attend de ce film. Le tout est notamment du à des personnages plus superficiels qu'autre chose. Ils n'ont pas le temps d'évoluer hors de l'humour amoureux qu'il tente de développer. L'Art d'Aimer apparait donc beaucoup comme un film qui blablate te parle pou rien dire. Si vous l'avez vous, vous comprenez de quoi je parle. L'obsession du réalisateur pour l'amour et le sexe fond dans un ensemble pâteux et bien trop lisse.

Au moment où l’on devient amoureux, à cet instant précis, il se produit en nous une musique particulière. Elle est pour chacun différente et peut survenir à des moments inattendus...

L'histoire de L'Art d'Aimer c'est donc de multiples chroniques amoureuses. Le tout manque de charme. Malgré une jolie gestion de la musique, ou même de la voix off, certains personnages n'ont pas suffisamment de bonnes choses à raconter pour être passionnantes. Au fond, L'Art d'Aimer c'est un peu un film de Klapish qui serait passé à la ponceuse. Sans tout ce qui peut faire le charme de ce genre de films. Autre souci, on a l'impression qu'Emmanuel Mouret recycle ses précédents films. J'en ai vu que deux, mais je pense que c'est suffisant pour dire que certaines relations se ressemblent. Notamment parce qu'il réutilise parfois quelques acteurs. Je suis presque sûr que L'Art d'Aimer aurait pu avoir plus de saveur en tant que film muet. Certaines scènes ont des potentiels comiques, mais le tout est bien trop étiré sur la longueur. Du coup, on a l'impression que l'on est face à un film qui s'essouffle trop rapidement.

Côté cast, on a quelques acteurs et actrices françaises connues. Notamment François Cluzet (Intouchables) engoncé dans un rôle pas terrible, plus proche d'un truc que l'on pourrait refiler à Daniel Auteuil et sa feignantise. On a aussi la pauvre Julie Depardieu qui ces dernières années n'a plus du tout aucun flair pour les films qu'elle choisie et c'est dommage car j'aime beaucoup cette actrice. On a également Judith Godiche-Godrèche, que je déteste toujours autant. Au final, L'Art d'Aimer apparait comme un film ultra-ennuyeux, lent et fébrile. Il reste malgré tout réaliste mais pas spécialement captivant. Le souci à une mise en scène bien trop laxiste et à un scénario pas assez étoffé. Le tout manque de forme, et le fond n'est pas spécialement beau à voir. Mouret raté le coche, mais ce n'est pas une grande surprise.

Note: 2/10. En bref, un film lent et ennuyeux, jamais traité en profondeur, et donc les formes sont bien trop fades pour que l'on s'y intéresse.

Commenter cet article