Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critique Ciné : L'élève Ducobu, le sale gosse passable...

30 Octobre 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critique Ciné

19736959.jpg


L'élève Ducobu // De Philippe de Chauveron. Avec Elie Semoun, Joséphine de Meaux et Vincent Claude.


Ai-je le droit de ne pas avoir honte d'avoir ri devant ce film ? Car bien sûr, j'ai beaucoup ri. Mon seul problème va avec l'histoire qui plonge très vite dans le passable voire le mauvais. Je pense à l'histoire d'amour entre Latouche et Mlle Rateau qui devient vite très ennuyeuse et pas drôle du tout. L'intérêt se perd donc très rapidement. Ducobu, bien qu'il soit un personnage pas forcément très intéressant permet avec les personnages et la dynamique qu'il fourni avec Mr Latouche de nous livrer un film qui pourrait donc être plus correct qu'on ne le pense. Elie Semoun, bien que je suis du genre à le détester car son humour de puceau personnellement ça me tape sur le système tellement cela en devient ridicule, mais ici l'acteur est en communion avec son personnage de Latouche. C'est même l'un des atouts de ce film.

L’élève Ducobu s’est encore fait renvoyer d’une école. Cette fois, pour éviter de finir en pension, il n’a plus qu’une seule chance : réussir à Saint-Potache. Pour s’en sortir, ce cancre attachant va devoir se surpasser et mettre au point les tricheries les plus ingénieuses et les plus spectaculaires jamais imaginées. La partie est loin d’être gagnée car Mr Latouche, son redoutable professeur, est un adversaire coriace et Léonie, la première de la classe sur qui il tente de copier, ne va pas rester longtemps sous son charme…

L'élève Ducobu gagne des points avec ses décors et le soin apporté à la mise en scène. Phillippe de Chauveron a tenté de reporter au mieux l'univers de la BD sur grand écran. Mais ces multiples références à la fois à un cinéma comme désuet et à un cinéma plus moderne - et la référence à Koh Lanta, le téléphone portable, la banlieue résidentielle nous ramènent à notre monde - ne suffisent pas à nous faire oublier le très mauvais passage de la classe verte. Je me ennuyé, et l'humour n'était pas présent. Ce que le scénario a oublié c'est qu'il fallait faire rire pendant 1h30, pas uniquement 45 minutes. Même si l'on a quelques jolies blagues qui pourraient passer, finalement le tout est trop téléphoné et tout le scénario, se reposant sur l'humour qu'il croit fournir dans cette dernière ligne droite nous fait comprendre toute sa platitude.

Alors les jeunes trouveront ce film correct et sympathique, et les plus hermétique à l'humour potache à la française - et ceux qui n'aiment pas ce genre de comédies adaptées de BD comme le fût Titeuf plus tôt cette année - seront content d'avoir raison. L'élève Ducobu n'est pas un modèle, bien au contraire le film fait parfois le cancre. J'ai tout de même pas honte d'avoir ri un bon moment et pour un dimanche après midi, le film apporte sa bonne dose de bonne humeur. Reste à savoir si la suite du film en préparation pourra combler le vide laissé par ce film et si on va pouvoir amélioré les mauvais points de ce premier opus Cependant, je comprends le succès.

Note : 4.5/10. En bref, une comédie certes drôle mais prévisible dont la seconde partie fait chuté le départ plutôt correct.

Commenter cet article