Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critique Ciné : L'Homme aux Poings de Fer, combat réussi...

26 Décembre 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critique Ciné

20337739.jpg

 

L'Homme aux Poings de Fer // De RZA. Avec Russell Crowe, RZA et Lucy Liu.


Je n'avais pas vu un film aussi cool du genre depuis Les Aventures de Jack Burton dans les Griffes du Mandarin de John Carpenter (et il date de 1986). Alors certes il y avait eu les deux volumes de Kill Bill de Quentin Tarantino, lui même production de L'Homme aux Poings de Fer (ou The Man with the Iron Fists en VO). Ecrit par Eli Roth (grand ami de Tarantino) à qui l'on doit notamment la saga Hostel insuffle alors à L'Homme aux Poings de Fer son goût du gore. Le film enchaine avec une vigueur assez surprenante les scènes sanglantes. Mais ce que j'ai retenu principalement de ce film ultra classique et finalement peu novateur c'est l'action presque omniprésente. On enchaine alors les scènes de kung fu avec amusement et le spectateur s'en lèche alors les babines. J'ai réellement passé un agréable moment sans pour autant crier au génie. Le problème je pense c'est que L'Homme aux Poings de Fer tente de ne faire que rendre hommage au cinéma asiatique du genre sans réellement apporter sa propre touche personnelle comme avait pu le faire John Carpenter dans son plutôt bon film cité plus haut.

A son arrivée dans un village de la Chine féodale, un forgeron est contraint à se battre pour lui-même et pour les villageois, qu'il est amené à défendre contre de redoutables guerriers...

Le scénario n'est clairement pas le point fort de ce film, mais ce n'est pas non plus le point le plus important de celui ci. Enfin, de mon point de vue. Je préfère largement un film qui s'amuse dans tous les sens et c'est un peu ce que tente de faire RZA, qui réalise ici son premier film. Alors compositeur de musique de films, on le retrouve ici dans plusieurs casquettes. Celle de réalisateur, de co-scénariste mais également d'acteur dans le film. Un personnage multifacette que je trouve réellement sympathique finalement. Même si ce n'est pas le plus pro des réalisateurs, il maitrise assez bien son objet et tente de nous donner suffisamment d'envergure et créant des scènes d'action et de kung fu bonne. Il faut dire qu'il avait pour celle l'expertise d'une certaine Lucy Liu, très en forme dans le film qui enchaine les chorégraphies à une vitesse folle et sans fausse note. On peut également saluer la présence de Russell Crowe, presque méconnaissable mais toujours aussi imposant. Cet acteur sait jouer de son charisme et roule alors des mécaniques avec force et caractère.

Pendant ce temps nous avons également la présence de certains acteurs connus de la maison Tarantino comme Pam Grier (Jackie Brown). Cette actrice a vieillie maintenant (comme tout le monde d'ailleurs) mais reste une figure emblématique. Son clin d'oeil dans le film n'était pas une mauvaise idée non plus. Finalement, L'Homme aux Poings de Fer sans être non plus exceptionnel reste un divertissement honorable et surtout plutôt bien maitrisé pour un premier film. Le côté kitch très assumé permet de ne pas se prendre la tête et de se laisser porter par le genre. Un genre qui a fait le sel de la saga Kill Bill pour Tarantino. Je pense même que L'Homme aux Poings de Fer avait de quoi aller encore plus loin dans ses délires, il est juste dommage d'avoir voulu rester un peu trop dans les clous. Mais pas grave, je serais présent quand Tarantino produira un autre film du genre (alors que j'ai détesté ses deux volumes de Kill Bill mais vraiment).

Note : 5/10. En bref, un agréable petit divertissement assez bien maitrisé pour un premier film. La marque de fabrique de chez Tarantino est là, et se fait ressenti au milieu d'un film qui déçoit par son scénario et son côté bien trop classique qui aurait pu aller plus loin.

Commenter cet article