Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critique Ciné : L'Immortel, un polar poussif efficace !

3 Avril 2010 , Rédigé par Ca Deborde De Potins ! Publié dans #Critique Ciné

l-immortel-2010-18224-947411768.jpg

 

L'Immortel // De Richard Berry. Avec Jean Reno et Kad Merad.

 

Un polar français comme on sait les faire, voilà ce que je me suis dit après avoir vu ce nouveau film qui n'est pourtant pas un succès au box office français malgré sa qualité de film français

La star du film ? Le scénario. Efficace et sans fausse note, respectant facilement l'univers de Franz Olivier Gisbert et de l'histoire vraie qui découle du film. Je trouve que l'histoire du film est une vraie réussite et d'une efficacité sans faille. J'ai bien du mal à me dire que l'on ai réussit à faire un film de ce genre mais finalement, on y arrive à faire de bons films.

L'interprétation du film ? Jean Reno. Oui car je trouve qu'il est un peu la star de ce film, qu'il le porte sur les épaules. Avec ce film j'ai cru revoir Les Rivièrs Pourpres en Jean Reno, l'un de ses meilleurs rôles par ailleurs. Cependant, le personnage en lui même reste plutôt plat et vague par rapport à celui qu'il avait dans Les Rivières Pourpres justement. Comme quoi, les polars avec Jean Reno c'est l'efficacité assurée. En homme qui veut se venger de ses amis, oui, amis d'enfance, interprêtés par Kad Merad et Jean-Pierre Darroussin. Grâce à la trace classique de ce film, son interprêtation se révèle être plus qu'efficace.

Les erreurs du film ? Justement, les erreurs et bien je les retrouvent dans le reste du casting, pas du tout à la hauteur de l'interprétation d'un Jean Reno en pleine forme. Tout d'abord Jean-Pierre Darroussin, un acteur français et ce n'est que mon avis que je trouve horriblement mauvais et bien finalement, il aurait du faire, je sais pas, Ah si j'étais riche ! 2 vu que cela doit certainement être l'un de ses meilleurs rôles et ça vole pas haut du tout. En avocat verreux jusqu'aux yeux, il se révèle pas du tout à la hauteur de ce que devait apporter son nom sur le casting du film. La seconde erreur c'est Kad Merad et il est loin de son talent de comédien comique. Il est drôle et les comédies policières lui vont bien (on a pu le voir avec RTT où il s'était révélé efficace finalement) mais alors les polars, c'est pas pour lui et c'est une autre erreur du film. En bagayant sans savoir le faire il se ridiculise et le personnage est un pétard mouillé car Merad pouvait finalement attiré ses fans pour au final les décevoirs.

La réalisation ? Richard Berry montre qu'il sait utiliser la caméra mais finalement, cela reste basique et loin des grands polars français et bien sûr des Rivières Pourpres ou de 36 Quai des Orfèvres. Richard Berry "offre" sa petite aventure filmique au téléspectateurs, métant en avant le film pondu de testosterone avec efficacité mais sans vraiment marqué les esprits par un côté différent de ce que font les autres réalisateurs français. Dommage. Pour finir, son personnage dans son film est très effacé et sans grande utilité. Dommage.

 

Note : 7/10. En bref, un polar plus qu'efficace, un film de mec, assumant sa violence jusqu'au dernier quart d'heure aussi bien que son allure aux faux airs de Rivières Pourpres. Réussit.

 

Commenter cet article

Claude Geourjon 06/04/2010 20:09



Si vous trouvez des erreurs, vous les indiquerez ici :


http://www.erreursdefilms.com/