Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critique Ciné : La Firme, du Grisham mené par un Tom Cruise en forme

22 Décembre 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critique Ciné

La-Firme.jpg

 

La Firme // De Sydney Pollack. Avec Tom Cruise, Jeanne Tripplehorn et Gene Hackman.


Alors que le mois prochain NBC lance une série adaptée du roman de John Grisham, "The Firm", dont le film de Sydney Pollack est adapté, je me suis dit qu'il fallait que je vous donne mon avis sur ce film avec Tom Cruise. J'ai donc revu ce film avec beaucoup d'intérêt, et je pense qu'il y a un bon potentiel pour une série même si le côté ultra feuilletonnant pourrait bloquer la série pour une potentielle seconde saison (saison qui tomberait forcément dans le ultra stand alone). Mais nous n'en sommes pas encore là. La Firme est un bon film, bien maitrisé du début à la fin et ce malgré quelques moments de battement. Ce film apparaît comme un film culte pour certaines personnes, une référence du monde des avocats couplé au monde des affaires. Il s'agit d'un terrain nouveauté pour le cinéma quand le film était sorti, de nos jours on a eu pas mal d'exemple du genre. Il faut dire que la crise des années 80 a sûrement faire des émules dans le monde de la finance et de la justice. La Firme apparaît donc comme un bon plaidoyer.

A la fin de ses études de droit, Mitch McDeere, brillant élément, est sollicité par plusieurs grands cabinets d'avocats. Il fixe son choix sur Bendini, Lambert & Locke, qui lui offrent les conditions les plus avantageuses. En contrepartie, il devra, comme chaque membre du cabinet, fournir quelque quatre-vingts heures de travail hebdomadaire. Il ignore encore qu'il vient de vendre son âme au diable.

L'histoire en elle même est bonne car elle nous plonge directement dans un univers profondément mystérieux. Mais on a les clés dès le départ, avec des avocats morts bizarrement dans un accident de plongée, de multiples question que Mitch McDeere se pose au fur et à mesure du film. C'est une trame très classique, et surtout un film qui emploi des chemins connus pour réussir à nous faire adhérer à son propos. Les relations de couple entre Abby et Mitch sont correctement, bien que je ne sois pas très fan de Jeanne Tripplehorn qui s'apparence comme le plus mauvais membre du cast, presque sans faille. Il y a également de très bons moments de tensions, aussi bien sur la fin que dès les premières minutes du film. Ce qui m'a manqué c'est une fin anarchique qui serait donc loin des carcans du genre : ouais, c'est le happy end que l'on attend tous, blablabla. Donc la fin me déçoit forcément car Mitch s'en sort réellement sans une égratignure. Bien évidemment.

Niveau cast, justement je ne suis pas fan de Jeanne Tripplehorn cependant le moins que l'on puisse dire c'est que Tom Cruise est excellent dans la peau de ce personnage. J'ai adoré, du début à la fin. Sa prestation est chevaleresque et surtout très bien tenue. Sans compter que ses moments de tension, quand il découvre que ses associés ne sont en fait que des truands, qui surfacture leurs clients et qui font des magouilles dans tous les sens, aussi bien avec le fisc qu'en tuant des avocats qui posent un peu trop de questions (4 avocats mort en moins de dix ans dans une aussi petite firme que celle là, c'est quand même du gratin). Gene Hackman, grand manitou du film qui apparaît comme le mentor de Mitch était également au rendez. Pollack donne son coup de crayon, passionné par la justice américaine et ses travers. On l'a dernièrement vu dans un de ses derniers films : Jugez Moi Coupable où la dérision était de mise. Bref, La Firme est un bon film et j'ai hâte de voir ce que Josh Lucas (American Psycho) peut donner dans la peau de Mitch.

Note : 8/10. En bref, de bons moments de tension, et une histoire qui se tient du début à la fin. Même si le chemin prit est classique et rodé (notamment quand on connait l'univers de Grisham et ses écrits), finalement cela reste suffisamment bon, tenu par un Tom Cruise au sommet de sa gloire.

Commenter cet article