Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critique Ciné : Last Night, trop classique et éculé pour être aimé

23 Juin 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critique Ciné

19625150.jpg

 

Last Night // De Massy Tadjedin. Avec Keira Knightley et Guillaume Canet.


Parti en quête d'une comédie romantique sobre et fraîche, j'en ressors avec un drame acidulé mais peut être trop chic sur les bords. En voulant dépeindre les aventures romantiques d'un New York que l'on ne décrit plus (le Manhattant bourgeois), le film évite l'originalité. Alors qu'on aurait pu jouer le conflit les quartiers de la ville, que l'on aurait pu égaler le Two Lovers de James Gray, que l'on aurait pu voir les acteurs dans un jeu moins industriel. Alors bien sûr, ça se laisse plutôt bien regardé, notamment pour l'étendue joviale du casting, mais l'histoire en elle même n'offre aucun vrai changement à ce que j'ai déjà pu voir dans des comédies du même genre, et surtout, n'égalera jamais James Gray.

Joanna et Michael vivent à New York. Aucun nuage, aucun doute n’est jamais venu assombrir leur union, jusqu’à ce que chacun d’eux soit tenté, la même nuit… Pendant que Michael est en déplacement professionnel avec Laura, jeune femme aussi attirante qu’énigmatique, Joanna recroise Alex, l’autre grand amour de sa vie. Les 36 heures qui suivent vont obliger chacun à faire des choix…

Le point fort de ce film c'est le duo Knightley/Canet. L'une a la classe américaine, l'autre son côté dandy français plutôt bien préservé. Son accent français fait d'ailleurs mouche et l'accent de Keira se mari avec excellente. C'est un délice pour les oreilles (bien sûr, il faut voir ce film en VO pour se laisser subjugué par les dialogues à la patte très joliment écrite). Le film tente d'offrir une variante commune du thème de la fidélité et de la tentation dans un couple. Je crois qu'un sujet aussi éculé que celui ci aurait mérité un développement moins synthétique, plus recherché. Cela manque vraiment de tempérament, il n'y a pas de rebondissements romantiques comme on voit la plupart du temps. Alors peut être que le film voulait être le plus authentique possible, mais cela passe aussi par des cris et des larmes et pas seulement par une ambiance boisée qui réchauffe les coeurs et… garde quand même quelques larmes pour sa fin.

Le film traite avec lâcheté son sujet et le bâcle. Je ne dis pas que ce film est irregardable mais à certains moments on sent que l'on s'ennui. J'aurais aimé que les retrouvailles entre Joanna et Alex auraient pu être plus percutante, moins élaborées de façon à ne pas surprendre le spectateur qui sait tout de suite comment va finir le film. Le scénario manque d'épaisseur, il passe plus son temps sur les largeurs que la profondeur du discours. Je pense notamment à une scène avec Eva Mendes, assez peu inspirée, au milieu du film. C'est la même chose pour la fin d'ailleurs. Sam Worthington joue le blasé et c'est bien dommage, il reste la palourde qui affaisse les bonnes idées de son couple dans le film. Au final, un drame romantique éculé, classique et raté qui pèche par son ambiance déjà vu et son casting.

Note : 4/10. En bref, derrière une imagination assez manquante, le film sort quand même quelques idées judicieuses. Il manque quand même cruellement d'intérêt pour un sujet déjà vu qui se résout en une minute chrono.

Commenter cet article