Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critique Ciné : Le Concert, en un mot : grandiose...

18 Juillet 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critique Ciné

19184889.jpg

 

Le Concert // De Radu Mihaileanu. Avec Mélanie Laurent, Aleksei Guskov et Dimitry Nazarov.


Le cinéma français est plein de ressources. Voilà une belle et bonne surprise. Je me souviens de la bande annonce, qui m'avait plutôt fait pouffé qu'autre chose sur ma volonté de voir ce film un jour, et puis dans mon épopée avec le cinéma français durant ces vacances estivales, je m'accorde le privilège de le visionner, sans rien attendre (ou presque). Il y a la belle Mélanie Laurent, et puis une idée, un charme et surtout… une musique. Je suis pas forcément mélomane, mais j'aime beaucoup la musique classique (j'aimerais bien un jour qu'on m'invite à un de ces concerts exceptionnels). C'est tellement beau et vivant, tout comme le film, à la fois drôle et touchant en passant par les extravagances d'un scénario qui ma foi, tient extrêmement son papier à musique.

A l'époque de Brejnev, Andrei Filipov était le plus grand chef d'orchestre d'Union soviétique et dirigeait le célèbre Orchestre du Bolchoï. Mais après avoir refusé de se séparer de ses musiciens juifs, dont son meilleur ami Sacha, il a été licencié en pleine gloire. Trente ans plus tard, il travaille toujours au Bolchoï mais... comme homme de ménage. Un soir, alors qu'Andrei est resté très tard pour astiquer le bureau du maître des lieux, il tombe sur un fax adressé au directeur : il s'agit d'une invitation du Théâtre du Châtelet conviant l'orchestre du Bolchoï à venir jouer à Paris... Soudain, Andrei a une idée de folie : pourquoi ne pas réunir ses anciens copains musiciens, qui vivent aujourd'hui de petits boulots, et les emmener à Paris, en les faisant passer pour le Bolchoï ? L'occasion tant attendue de prendre enfin leur revanche...

Ah, la musique. Que ferait-on sans elle. Elle rythme la plupart des visages illuminés, permet de mettre un peu de baume au coeur. L'histoire de ce film est vraiment excellente, car elle arrive à être drôle tout en jouant finalement de la misère de ses personnages qui aimeraient et rêvent de remonter une nouvelle fois sur scène pour jouer du Tchaïkovski. Alors oui, cette musique est sublime et permet de clore le film d'une façon époustouflante, me laissant ici sans mots pour décrire toute l'émotion musicale, un vrai orgasme. Et pourtant, je n'écoute pas de musique classique, je ne dois avoir que 3 ou 4 titres à tout cassé dans mon iPod, mais je sais pas ça a un côté tellement touchant et apaisant.

Côté casting, on est servi. La belle Mélanie Laurent, qui finalement n'est pas le lead de ce film à mes yeux, sublime l'écran par sa simplicité et sa force de caractère. Son histoire avec Andrei, ou encore avec Gilhaine était bien menée jusqu'à la fin, finissant en sanglot et moi par la même occasion. Le reste du casting est servi par des acteurs inconnus au bataillons mais véritables forces de la nature. Notamment ces deux qui vont tenter de faire du trafic dans tout Paris avec du caviar et des téléphones portables contrefait. L'humour a une place très importante, permettant de développer l'histoire sous un air plus que joyeux. Le Concert est une petite pépite, comme mise et posée dans un écrin, orné d'une musicalité sans égal.

Note : 9/10. En bref, un film à la fois drôle, émouvant, grandiose et extravagant.

Commenter cet article