Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critique Ciné : Le Dernier des Templiers, un nanar ensorcelé

19 Mars 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critique Ciné

19602839.jpg

 

Le Dernier des Templiers // De Dominic Sena. Avec Nicolas Cage et Ron Perlman.


Acquiescer ce genre de film est souvent mon cas. C'est pas transcendant mais souvent divertissant. J'adore les films de l'époque des chevaliers. Les décors sont au rendez-vous en principe et l'histoire plutôt potable. Je suis également grand candidat des films de Nicolas Cage. Je trouve l'acteur sympathique et ce capital sert souvent ses films (même les pires bouses comme Ghost Rider par exemple). L'histoire est tellement sidérante de vide qu'elle prouve les limites d'un genre mainte et mainte fois essoré au cinéma.


Après des années de croisade en Terre sainte, le templier Behmen et son fidèle compagnon, Felson, reviennent en Europe, désabusés. Alors qu'ils aspirent à une vie paisible, ils découvrent leur pays ravagé par la peste noire et se retrouvent appréhendés par les hommes du Cardinal. Accusés d'avoir déserté, ils risquent la prison. Ils n'ont pas d'autre choix que d'accepter une étrange mission. Ils doivent escorter une mystérieuse jeune femme, désignée comme une sorcière responsable de l'épidémie, jusqu'à un lointain monastère où elle sera jugée et où sera pratiqué un ancestral rituel purificateur...


Justement l'histoire. C'est comme prendre Dieu pour un Juda dans ce film. Trop dans son sens, le film mobilise à grand renfort de rien des scènes qui se suivent et se ressemblent. Quand j'ai vu le début du film j'ai eu peur, j'ai cru me retrouver dans l'horreur qu'est la série Spartacus, avec son ciel jaunâtre dégueulasse et ses décors en carton. Mais le film se sauve par sa longue balade au niveau des décors. L'abus de fumée est cependant à bannir. Même chose de la chianlie qui entoure l'entité même de ce film.


Car forcément, Nicolas Cage ne sauve rien ou pas grand chose. Il sert le divertissement mais seul la dernière scène du film vaut son pesant d'or. Dans le genre nanan on ne fait finalement pas mieux. J'ai cru rigoler en me posant des questions après le film. Finalement j'ai vu le vide d'une coquille. Rien à sauver. L'histoire est toute molle, on a l'impression de ne voir que cette fameuse épopée dans les bois, l'intrigue de cette sorcière présumée n'a aucun intérêt, sans passé de Behmen pas du tout exploité. Au final, voilà qui ravira votre salon si vous aimez les films qui sentent la gadoue et le mauvais goût.

Note : 0/10. En bref, au scénario sorti d'une essoreuse à salade, décor volés à Spartacus, effets spéciaux douteux, le film ne sert que de divertissement pas fameux.

Commenter cet article