Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critique Ciné : Le Fils de l'Autre, amitié impossible...

6 Septembre 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critique Ciné

20017415.jpg

 

Le Fils de l'Autre // De Lorraine Levy. Avec Emmanuelle Devos, Pascal Elbé et Jules Sitruk.


Le Fils de l'Autre raconte un sujet poignant et surtout très intéressant qui permet de mettre en avant cette guerre des religions qui fait rage depuis tant d'années maintenant. Sans jamais prendre de parti, le film joue donc avec les personnages et crée une certaine relation intéressante entre les deux jeunes garçons. J'ai trouvé cette complicité adorable et surtout très joliment écrite. Malgré tout, le film pâli de certains passages ennuyeux (mais obligatoires). L'introduction est notamment assez longue et le film ne joue donc pas totalement avec l'amitié qui se construit entre les deux garçons échangés à la naissance. C'est ce sur quoi Le Fils de l'Autre aurait du s'appuyer un peu plus. Pendant ce temps, nous suivons aussi les aventures de la mère de l'un d'eux, incarnée par une Emmanuelle Devos naturelle et touchante. Sans compter sur la présence d'un très solide Pascal Elbé.

Alors qu’il s’apprête à intégrer l’armée israélienne pour effectuer son service militaire, Joseph découvre qu’il n’est pas le fils biologique de ses parents et qu’il a été échangé à la naissance avec Yacine, l’enfant d’une famille palestinienne de Cisjordanie. La vie de ces deux familles est brutalement bouleversée par cette révélation qui les oblige à reconsidérer leurs identités respectives, leurs valeurs et leurs convictions.

Finalement, Le Fils de l'Autre reste un film honorable partant avec un sujet assez bancal (qui aurait pu donner quelque chose de catastrophique). Finalement le film choisit de ne jamais prendre parti pour aucun des camps de qui est à mon avis la vraie ingéniosité. Le Fils de l'Autre créé alors une paix entre ces deux mondes au travers de deux hommes. Lorraine Levy aurait pu faire un film engagé qui prenait parti et qui aurait été assez brulant, mais je pense que cela n'aurait jamais été à la hauteur de nos espérances. A choisir quelque chose de plus léger et plus rassurant, elle nous plonge dans une histoire d'amour et d'amitié intéressante et assez bien fournie. La réalisatrice du très mauvais Mes Amis Mes Amours (adapté du livre de Marc Levy) prouve ici qu'elle peut faire aussi de bien meilleures choses avec moins de caricatures. C'est donc une bonne nouvelle.

Du coup, entourée d'une jolie bande d'acteurs, Lorraine Levy nous offre un film intéressant sur un sujet poignant. Même si il aurait pu être un peu plus fourni, plus passionnant sur le point de vue de chacun des côtés de cette frontière entre deux mondes, ou encore plus engagé, on ne peut pas dire que Le Fils de l'Autre passe totalement à côté de son histoire. En effet, c'est avant tout une histoire d'amour entre une mère et un fils qui n'est finalement pas le sien (et elle va devoir vivre avec ça jusqu'à la fin de sa vie) mais également sur une histoire d'amitié entre deux enfants qui tout séparent et qui ont été échangés à la naissance. On apprend donc aussi à connaitre d'un peu plus près certains us des deux cultures (avec quelques clichés à la pelle). Globalement, Le Fils de l'Autre est donc un film correct et intéressant.

Note : 6/10. En bref, un film qui ne tombe jamais dans la complexité de l'engagement politique et préfère le drapeau blanc. Un joli pamphlet sur une histoire d'amitié impossible.

Commenter cet article