Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critique Ciné : Le Magasin des Suicides, macabre musicalité...

16 Février 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critique Ciné

20104611.jpg

 

Le Magasin des Suicides // De Patrice Leconte. Avec la voix de Bernard Alane et Isabelle Spade.


Nous savons depuis des années que la France a les meilleurs dans le monde de l'animation, sauf qu'ils se font tous débauchés par Pixar et Cie, et en France il ne nous reste que très peu d'ambition pour rivaliser avec les films d'animations américaine. Patrice Leconte (Les Bronzés) s'est donné pour but de faire un film d'animation, un peu comme un petit plaisir de gosses. Sans être la meilleure idée qu'il ait pu avoir, Le Magasin des Suicides reste malgré tout assez sympathique par moment. Disons que j'ai bien aimé les chansons. Cela permet de donner au film un rythme entrainant surtout que les suicides n'est pas un sujet particulièrement joyeux. Et le ton du film est assez déprimant. Les chansons aident alors à apprécier l'oeuvre de façon plus juste. Adapté du plus gros succès littéraire de Jean Teulé tout en donnant à la fin un message d'espoir, Le Magasin des Suicides parvient derrière son côté ultra caricatural et radin en termes d'histoire à créer une petite comédie d'animation à l'humour décapant.

Imaginez une ville où les gens n’ont plus goût à rien, au point que la boutique la plus florissante est celle où on vend poisons et cordes pour se pendre. Mais la patronne vient d’accoucher d’un enfant qui est la joie de vivre incarnée. Au magasin des suicides, le ver est dans le fruit…

Car l'on ne peut pas dire que le scénario de Le Magasin des Suicides soit particulièrement surprenant. Mais la musique est quelque chose que je n'attendais pas du tout. C'est une bonne chose car dans un film assez morose et déprimant, entendre de la musique est toujours plus joyeux. D'autant plus que c'est aussi ce qui m'a surement permis de ne pas trop m'ennuyer durant la seconde partie du film qui est beaucoup moins inspirée que la première. Par ailleurs, Le Magasin des Suicides est la premier film d'animation de Patrice Leconte, réalisé en 2D relief, il est assez joli visuellement parlant. Je pense qu'il n'y a rien à redire sur les graphismes du film qui sont clairement à la hauteur de mes attentes dans le domaine. Derrière une petite histoire se cache donc un vrai conte macabre et musical. Le Magasin des Suicides me rappelle qu'en France nous avons aussi l'envie de changer les choses depuis les succès de Kirikou et Les Triplettes de Belleville.

Car mine de rien, sans ces deux succès (et accessoirement celui des Minimoys de Luc Besson), je ne suis pas certain que la France serait aujourd'hui plus ouverte aux films d'animation de son pays. C'est dommage de gâcher notre potentiel en restant dans ce que l'on sait déjà faire (et que l'on fait en plus assez mal parfois). Le Magasin des Suicides n'est pas non plus un grand film, mais c'est suffisamment divertissant pour ne pas laisser une trop mauvaise impression au spectateur. Patrice Leconte, qui est très loin d'être un réalisateur français intéressant (quand l'on regarde sa filmographie on a tout de suite un aperçu de ce qu'il peut faire - comme La Guerre des Miss par exemple… -), mais tente ici quelque chose de différent de son registre habituel et je pense que l'on peut le remercier d'avoir plutôt bien réussi son tour de force.

Note : 6/10. En bref, graphiquement joli, humoristiquement macabre et ce malgré un scénario pas toujours passionnant.

Commenter cet article