Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critique Ciné : Le Monde de Narnia 3, un émerveillement essouflé

21 Décembre 2010 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critique Ciné

19539619.jpg

 

Le Monde de Narnia : Chapitre 3 - L'Odyssée du Passeur d'Aurore // De Michael Apted. Avec Georgie Henley et Skandar Keynes.


Ayant vu les deux précédents volets au cinéma, il fallait que j'ailles voir celui ci et dernier de la saga à ce jour. Je dois l'avouer, c'est pas le meilleur de la saga, la 3D n'est pas très présente et finie comme un simple argument de vente du film et enfin, que l'histoire en elle même est très bateau, le film se révèle quand même être un bien jolie étalage d'effets spéciaux sublimes, comme dans les deux précédents.
Happés à l’intérieur d’un intriguant tableau, Edmund et Lucy Pevensie, ainsi que leur détestable cousin Eustache, se retrouvent subitement projetés dans le royaume de Narnia, à bord d’un navire majestueux : le Passeur d’Aurore. Rejoignant Caspian, devenu roi, et l’intrépide souris guerrière Ripitchip, ils embarquent pour une périlleuse mission dont dépend le sort même de Narnia. A la recherche de sept seigneurs disparus, nos voyageurs entament un envoûtant périple vers les îles mystérieuses de l’Est, où ils ne manqueront pas de rencontrer tant de créatures magiques que de merveilles inimaginables. Mais ils devront surtout vaincre leurs peurs les plus profondes en affrontant de sinistres ennemis, tout en résistant à de terribles tentations auxquelles ils seront confrontés. Il est temps pour eux de faire preuve d’un courage légendaire au cours d’une odyssée qui les transformera à jamais et les emportera au bout du monde, où le grand Lion Aslan les attend.
Qui aurait pu croire que les meilleurs moments du film seraient du à un nouveau personnage (Eustache) et à une souris ? Moi, j'y aurait jamais cru. En tout cas, ce duo était excellent. Ce nouveau personnage avait les meilleures répliques du film auxquels on rigole facilement. En tout cas, je trouve que ce chapitre 3 gagne en humour, chose que les deux premiers n'avaient pas. C'est une bonne nouvelle. Mais c'est peut être pour cacher un manque d'idée ? On ne peut pas trop en vouloir à l'histoire vu qu'elle vient d'un livre à la base mais peut être que son adaptation était trop lissée pour un public de pré-adolescent. Dans un sens c'est vraiment dommage.
Pour ce qui est de la réalisation du film, je dois l'avouer que ce n'est pas aussi beau que les deux précédents volets. Disons que Andrew Adamson s'en sortait bien mieux cependant, le film se sert d'une réalisation énergique pour servir un plat d'action et de jolies choses qui donnent forcément envie de voir un peu de Narnia. Je regrette également que le Passeur d'Aurore, ce fameux bateau ne regorge de pas plus de secrets que ça. C'était trop léger. Je n'ai pas lu les livres mais j'aurais tant aimer voir quelque chose de plus… cherché et de plus livre par rapport aux livres.
Au final, le rythme est là, le casting passable et l'intrigue moyenne, on a donc un film parfait pour les enfants à Noël, en plus, il est en 3D (bien que vous pourriez très bien le voir en 2D sans trop loupé de cet avantage tant surestimé pour ce film).

Note : 5/10. En bref, le plus faible de la saga mais l'ensemble fait toujours rêver comme un enfant.

Commenter cet article