Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critique Ciné : Le Skylab, la famille selon Delpy...

19 Février 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critique Ciné

19735985.jpg

 

Le Skylab // De Julie Delpy. Avec Lou Alvarez, Julie Delpy et Eric Elmosnino.


Julie Delpy, à qui l'on doit le très bon 2 Days in Paris (et très bientôt la suite, 2 Days in New York) nous offre ici un film bien français sur une famille qui tente de passer un bon moment tranquillement entre les enfants qui sont insupportables et les parents qui doivent régler chacun leurs problèmes de couple, de famille, … C'est un sympathique petit film, mais sans plus. Disons que une fois vu, il ne laisse pas un souvenir impérissable des aventures qu'il nous offre. Ce que j'ai cependant bien aimé que la dynamique qu'il y a encore les membres du cast qui nous font réellement croire à une vraie famille. Le titre du film, le Skylab, un satellite qui est sensé s'écraser sur la Bretagne durant leur période de vacances n'est qu'une excuse pour le titre du film. On a aucune peur autour de ce phénomène. Ce qui est sincèrement dommage, car cela gâche en quelque sorte le scénario du film. Cet élément n'aurait pas été là, peut être que la cohérence l'aurait été. Surtout que la fin apportée à cette intrigue n'était pas terrible.

Juillet 1979, pendant les vacances d’été dans une maison en Bretagne. A l’occasion de l’anniversaire de la grand-mère, oncles, tantes, cousins et cousines sont réunis le temps d’un week-end animé.

L'histoire de ce film débute avec Albertine, incarnée par Karin Viard, de nos jours, dans un train et qui pique une crise. La scène est assez chiante. J'ai un soucis avec l'actrice et à chaque fois elle m'énerve (bon, depuis que je l'ai vu dans Polisse, je pourrais changer un peu d'avis malgré tout). Bref, Le Skylab débute donc comme un film assez décousu, on ne comprend pas trop ce que cette scène vient faire là alors que l'on est sensé passer des vacances en compagnie d'une famille toute entière en 1979. Rien à voir donc avec le TGV et les ordinateurs portables que l'on y trouve. Mais là n'est pas le propos, les aventures de famille sont assez sympathiques dans leur ensemble je pense notamment au running gag de la pluie lors du déjeuner familial, ou encore de l'histoire d'amour, ou encore de la plage de nudiste, ou enfin le pauvre gars qui va voir la femme de son frère mais voilà, le film n'est pas totalement réussi car il manque un truc. Un truc qui aurait été là si l'émotion était plus palpable.

Je pense que ce n'est pas trop un soucis de scénario mais plutôt de casting. Je n'ai pas été totalement touchés par eux, et je trouve que l'innocence et l'apprentissage de la vie des enfants était la partie la plus intéressante du film. La réalisatrice, Julie Delpy, donne cependant un grain intéressant à son fils qui nous donne plus l'impression qu'on est face à une comédie campagnarde de nos jours plus qu'à réellement une plongée dans les années 70/80 car mis à part le dancing, le reste ne permettait pas vraiment de s'en rendre compte. Au final, Le Skylab était un film décevant d'un côté mais sympathique de l'autre. C'est de la comédie dramatique très classique, qui n'apporte pas grand chose au genre. Je ne suis pas convaincu malgré la petite brise qu'apporte le film car cette période estivale apporte de la chaleur, mais le film joue aux sables mouvants très rapidement et rame pour trouver sa fin.

Note : 6/10. En bref, une comédie dramatique familiale classique et pas suffisamment originale peut être...

Commenter cet article