Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critique Ciné : Les Croods, cro-bon

8 Juillet 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critique Ciné

20502139.jpg

 

Les Croods // De Chris Sanders (et Kirk de Micco). Avec la voix VO de Nicolas Cage et Ryan Reynolds.


Ce n'est pas le film d'animation le plus ingénu que j'ai pu voir cette année mais je ne sais pas pourquoi, j'ai de la sympathie pour Les Croods. Ils sont drôles, et les personnages sont attachants. Sans compter que les diverses créatures qui se présentent sur notre chemin au fil du film parviennent à transformer le tout en quelque chose de divertissant et amusant. Je me souviens que j'avais vu la bande annonce de Les Croods, j'avais tout de suite cru que cela allait être une très mauvaise surprise et puis finalement… entre humour noir bienvenue (grâce à la belle mère doublée par la brillante Cloris Leachman, déjà fabuleuse dans Raising Hope) et scènes plus tendres familiales, Les Croods saura ravir tous les publics. Et pourtant, ce n'était pas gagné. Le sujet, assez bancal aurait très bien pu se révéler être un aussi lourd échec que ce que l'on avait pu vivre avec L'Âge de Glace 4. Dreamworks prouve donc encore une fois qu'ils sont plutôt bons en termes d'animation.

Lorsque la caverne où ils vivent depuis toujours est détruite et leur univers familier réduit en miettes, les Croods se retrouvent obligés d’entreprendre leur premier grand voyage en famille. Entre conflits générationnels et bouleversements sismiques, ils vont découvrir un nouveau monde fascinant, rempli de créatures fantastiques, et un futur au-delà de tout ce qu’ils avaient imaginé.
Les Croods prennent rapidement conscience que s’ils n’évoluent pas… ils appartiendront à l’Histoire.

Si au premier abord, l'histoire de Les Croods n'apporte rien de bien nouveau, ce n'est pas l'histoire qu'il faudra regarder en premier. En effet, il faut plutôt aller creuser l'humour qui est assez efficace et les scènes qui pourraient rappeler (aussi bien au travers de la musique que de la scène en elle même) les cartoons de notre enfance. Ensuite, Les Croods ne cherche pas à prendre ses spectateurs pour des débiles et c'est assez appréciable également. Du coup, on passe un agréable moment et sans même s'en rendre réellement compte le spectacle est déjà terminé. On retrouvera au milieu de Les Croods un peu de plusieurs références et notamment des Pierrafeu pour ceux qui connaissent. Mis en scène par Chris Sanders à qui l'on doit le brillant Dragons, et Kirk DeMicco à qui l'on doit d'assez médiocre Les Chimpanzés de l'Espace, Les Croods nous montre que finalement une histoire familiale aussi simple que celle ci peut avoir ses atouts.

Je dois donc avouer que je ne regrette pas du tout l'aventure bien que cela aurait pu être encore plus fun et décalé. Le rythme trépidant permet donc de ne pas voir passer le temps. Il y a également quelques bons moments d'émotion qui nous ramène à ce que Pixar a pu faire de mieux dans le genre. Au fond, Les Croods est presque un pot pourri de ce qu'il peut se faire de mieux dans le monde de l'animation. L'association ne donne pas quelque chose de parfait mais quelque chose d'appréciable et de rigolo comme j'en avais envie. Je me rends donc compte que les bande annonce sont des trompes l'oeil et que souvent elles peuvent soit ruiner le film en racontant l'histoire, ou bien ne pas nous donner envie de voir de bons films. Les Croods fait partie des bonnes surprises anti-bande annonce. Et au pire vous serez content de voir que Les Croods est si coloré qu'il vous donnera le sourire instantanément.

Note : 6.5/10. En bref, Les Croods se trouve être une bonne petite surprise qui associe ce que le cinéma d'animation fait d'intelligent et de réussi à la fois.

Commenter cet article