Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critique Ciné : Les Miller, une famille en herbe

18 Septembre 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critique Ciné

21009570_20130530162836574.jpg

 

Les Miller, une famille en herbe // De Rawson Marshall Thurber. Avec Jennifer Aniston, Jason Sudeikis et Nick Offerman.


Bien évidemment que We're the Millers (en VO) n'est pas du tout la comédie de l'année mais il y a malgré tout quelques très bonnes scènes qui valent le coup d'oeil. Jennifer Aniston, qui depuis l'arrêt de Friends n'a pas fait grand chose de brillant au cinéma, se retrouve encore une fois dans une comédie potache sans grand intérêt philosophique. Disons que son personnage de strip-teaseuse au rabais pourrait bien devenir réalité si elle continue dans cette voie. Par chance, elle est une actrice sympathique mais qui à mes yeux est aujourd'hui destiné à revenir à la télévision. Il y a plein de projets pour elle je paris alors que tous ses anciens collègues sont déjà revenus tous un par un à la télévision. Ecrit par les scénaristes de Serial Noceurs, Les Miller délivre tout de même quelques bons moments grâce à quelques personnages comme celui incarné par Nick Offerman (Ron Swanson dans Parks & Recreation). Ce qui est dommage finalement dans tout ça c'est que le film veut être trop proche du public et donc de la comédie familiale sans prise de tête alors l'humour acide vient rapidement à manquer.

David Burke est un dealer à la petite semaine qui se contente de vendre sa marchandise à des chefs cuisiniers et des mamans accompagnant leurs fils au football, mais pas à des ados – car, au fond, il a quand même des principes ! Alors que tout devrait se passer au mieux pour lui, les ennuis s'accumulent… Préférant garder profil bas pour des raisons évidentes, David comprend, à son corps défendant, qu'on peut subir la pire injustice même lorsqu'on est animé des meilleures intentions : tentant de venir en aide à des jeunes du quartier, il se fait agresser par trois voyous qui lui volent sa marchandise et son argent.

Je ne dis pas que je suis aller voir Les Miller sans avoir conscience du fait que ce n'était clairement pas le film de l'année mais disons que j'avais bon espoir que cela soit tout de même un peu plus folichon. Mis en scène par Rawson Marshall Thurber à qui l'on doit déjà le très médiocre Dodgeball même pas mal (avec Ben Stiller et Will Ferrell) parvient malgré tout à créer une alchimie entre tous ces personnages loufoques qui n'ont en apparence aucun point commun. Le scénario va petit à petit tous plus ou moins les rapprocher dans diverses situations (notamment une situation lesbienne et une situation incestueuse assez amusante). Au milieu de ce gros bazar se cache donc quelques bons moments où l'on rit de bon coeur sans grincer des dents. C'était pourtant pas gagné, surtout que le début du film est tout ce qu'il y a de plus ridicule (mais c'est tout de même plus appréciable de voir Jennifer Aniston là-dedans que dans une comédie à la mord moi le noeud de Adam Sandler).

Jason Sudeikis, connu pour avoir été l'une des têtes d'affiche du Saturday Night Live (qu'il a depuis quitté) s'amuse mais correspond peut-être un peu trop au classique américain. Il entre dans une case du héros, père de famille sur les bords. Disons que l'on a déjà vu ça avec tous les comiques de sa génération de Steve Carrell à Ed Helms (qui apparaît dans le film). On ne peut pas dire que les multiples guests star du film (notamment le français Tomer Sisley) apportent grand chose non plus. Mais voilà, certains verront en Les Miller l'occasion de voir que Jennifer Aniston a encore un corps plutôt sympathique à regarder lors d'une petite séance de strip-tease. Mais chut, je ne vous l'ai pas dit. On remballe donc le camping car à l'issue de ce film pour lequel il faudra rester jusqu'au générique car en bonus il y a une petite référence à Friends assez amusante et touchante qui nous est délivrée).

Note : 4.5/10. En bref, dommage que cette comédie soit aussi banale. Malgré quelques bonnes petites scènes rigolotes, le tout est aussi vite vu aussi vite oublié.

Date de sortie : 18 septembre 2013

Commenter cet article

yoann 18/09/2013 19:07


Je suis d'accord sur  Jennifer Aninston, elle devrait revenir à Tv, dans un rôle à la Claire Dunphy avec un bon casting et hop !