Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critique Ciné : Les Mondes de Ralph, nostalgie et délire en arcade...

1 Mars 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critique Ciné

20271941.jpg

 

Les Mondes de Ralph // De Rich Moore. Avec la voix VO de John C. Reilly, Sarah Silverman et Jane Lynch.


Disney est plein de ressources. C'est en tout cas ce que nous prouve l'excellent Les Mondes de Ralph. En voilà un film ingénieux. C'est une très bonne surprise que je n'attendais pas vraiment même si la bande annonce était intrigante. Disons que Les Mondes de Ralph est un film d'animation assez ambitieux. Réunir des personnages de jeux d'arcades dans un seul et même film d'animation n'était pas la chose la plus facile à faire. Et encore plus quand il s'agit de marier les genres, les univers, … des divers personnages. Bourré de références à la pop culture, les divers caméos (Super Mario, Sonic, TMNT, Mario Kart, Dungeons & Dragons, …Le but était bien évidemment d'atteindre les plus petits (avec une intrigue mignonnette) et les plus grands (avec toutes ces références permettant de leur rappeler les jeux de leur enfance). Je me souviens encore quand je jouais à Mario ou Sonic. C'était il y a tellement longtemps que ma pauvre Nintendo 64 a disparue.

Dans une salle d’arcade, Ralph la casse est le héros mal aimé d’un jeu des années 80. Son rôle est simple : il casse tout ! Pourtant il ne rêve que d’une chose, être aimé de tous…
Vanellope Van Schweetz quant à elle, évolue dans un jeu de course, fabriqué uniquement de sucreries. Son gros défaut : être une erreur de programme, ce qui lui vaut d’être interdite de course et rejetée de tous…
Ces deux personnages n’auraient jamais dû se croiser… et pourtant, Ralph va bousculer les règles et voyager à travers les différents mondes de la salle d’arcade pour atteindre son but : prouver à tous qu’il peut devenir un héros… Ensemble, arriveront-ils à atteindre leurs rêves ?

Mais ce qu'il y a de plus frappant dans Les Mondes de Ralph c'est le fait qu'il ressemble à un film Pixar. On est assez loin des Disney classiques. Depuis que Disney a racheté Pixar, l'association des deux donnent pas mal de bons films, à l'imagerie 3D parfaitement maitrisée (même si Les Mondes de Ralph ne vaut pas Rebelle visuellement, le dernier film Pixar en date). Sauf que Les Mondes de Ralph ne s'arrête pas à une retranscription visuelle assez fidèle aux jeux vidéos que l'on connait, mais également un scénario rocambolesque mais fun-tastique. Le film n'a pas de temps mort et mélange les genres tout en conservant ce qui fait le sel des films d'animation du groupe : cette petite morale bien pensante grâce à la présence de cette petite film : Vanellope. J'aime bien la relation que les deux personnages vont petit à petit développer. Cela m'a bizarrement rappelé un film d'animation que j'ai découvert dimanche dernier : Moi Moche et Méchant.

Les Mondes de Ralph c'est aussi la nostalgie pour les plus fans des divers personnages présentés. On se souvient tous d'avoir jouer au moins une fois dans sa vie à un jeu repris dans ce film d'animation. Mon seul regret reste peut être la fin que j'ai trouvé un peu expéditive et moins fun que le reste. Disons que le film veut aller beaucoup trop loin avec Turbo et forcément… on se retrouve avec quelque chose de bien moins plaisant. Mais ce n'est pas grave, l'ensemble est particulièrement bien rodé et nous offre quelque chose de suffisamment délirant pour que l'on ne passe pas son temps à regarder sa montre. Disney est très forte dans le registre et le prouve encore une fois avec un film d'animation unique et renouvelant un peu un genre qui commençait sérieusement à devenir poussiéreux (je ne compte plus le nombre de films d'animation qui fleurissent chaque année et qui ne donnent pas lieu à quelque chose de particulièrement exceptionnel bien que certains puissent sortir du lot comme un Paranorman par exemple).

Note : 8.5/10. En bref, une animation nostalgique, bien pensante, maitrisée et délirante.

Commenter cet article