Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critique Ciné : Les Schtroumpfs, et ça schtroumpf ...

24 Septembre 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critique Ciné

19772623.jpg

 

Les Schtroumpfs // De Raja Gosnell. Avec Neil Patrick Harris, Sofia Vergara et Jayma Mays.


Une adaptation d'une BD franco-belge par les américains, ce n'est pas la première fois que ça arrive et Tintin de Spielberg est prêt pour le mois prochain. Je me suis donc penché sur ce film, qui n'a pas forcément créé un immense buzz interplanétaire mais qui a réussi à faire son trou au box office. J'avais peur en premier lieu car souvent les américains ont le chic pour tout ternir et rendre l'humour pathétique jusque scatologique. Finalement, à défaut d'être excellent, le divertissement est au rendez vous et les gags de Gargamel joué par un Hank Azaria en pleine forme et aux petits Schtroumpfs (ou Smurfs en VO, d'ailleurs ce film est bien meilleur en VO à mon avis) qui font leur show, aussi bien dans les dialogues qui ne perdent pas forcément totalement la saveur de l'univers de Peyo et leur gentillesse et tendresse légendaire. C'est fou mais plus le film avance, plus on aurait envie de nous aussi les serrer dans nos bras et de les câliner. C'est tellement mignon, et c'est pas Neil Patrick Harris et Jayma Mays qui vont nous faire dire le contraire.

Chassés de leur village par Gargamel, le méchant sorcier, les Schtroumpfs se retrouvent au beau milieu de Central Park à travers un portail magique.

Les Schtroumpfs au cinéma c'est donc assez réussi. Malgré cela j'ai des réticences quant à un scénario cousu de fil blanc, parfois trop mielleux (je sais bien que les Schtroumpfs le sont mais quand même, les américains n'ont rien arrangé) mais aussi ennuyeux quand la seconde partie du film a bien du mal à se mettre en place. Le début est d'ailleurs très énergique, et j'ai adoré toute la partie dans le village pour le peu de temps qu'elle dure. C'est là qu'on se dit que New York a peut être gâché un film d'animation. Mais on est pas chez Pixar ici, il ne fallait donc pas rêver. Cependant on retrouve en New York cette sorte de légendaire connaissance de l'univers, c'est donc dans un paysage familier que l'on retrouve ces petits personnages bleus. Forcément, on est parfois face à un film de vacances, trouvant toujours le moyen de nous faire visiter la ville, pourquoi pas mais…

Mais le scénario encore une fois se perd. J'ai adoré malgré tout le clin d'oeil à "L'histoire des Schtroumpfs" et à Peyo dans ce magasin de livres. A défaut d'être le film de l'année, Neil Patrick Harris a fait ce film pour ses enfants, et on le voit tout de suite. C'est un film destiné aux enfants à partir de 3 ans. On comprend donc encore une fois toute la tendresse et tous les mots doux pour le public, sans parler des poncifs du film d'animation de chez Sony, souvent peu regardant sur l'histoire, mais plus sur le "je vais faire rire et pleurer la salle de cinéma". Au final, on a donc une comédie animée dans notre monde, c'était casse gueule, et certains personnages sont mal exploités (Sofia Vergara avait un énorme potentiel comique pourtant, et Jayma Mays qui manque de prestance). L'ensemble plaira à la famille.

Note : 6/10. En bref, un film sympathique qui permet de se détendre en famille. Tout nostalgique de la famille bleue trouvera ici le charme de l'univers de Peyo avec toute la modernité américaine.

Commenter cet article