Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critique Ciné : Les Trois frères le retour, avec le bourdon

18 Février 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critique Ciné

068920.jpg

 

Les Trois frères, le retour // De Didier Bourdon, Bernard Campan et Pascal Légitimus. Avec Didier Bourdon, Bernard Campan et Pascal Légitimus.


A l’issue de Les Trois Frères, le retour je me suis demandé si cette suite était nécessaire. En effet, le résultat n’est pas vraiment au rendez-vous et les personnages ont perdu de leur fraicheur. De ce gloubiboulga pas très digeste ressort malgré tout Didier Bourdon, seul talent encore vivant de cette équipe des Inconnus. Le premier volet est aujourd’hui un film culte et « 100 patates » est devenue une expression que tout le monde connait. 18 ans après le premier film, on retrouve les Inconnus dans une comédie qui tente de remettre au goût du jour les gags du premier film. Si la resucée aurait pu être bonne et drôle, le résultat n’est pas très bon. Il y a largement de quoi rire et je suis persuadé que le film ravira bon nombre de spectateurs mais moi, qui étais un grand fan des Inconnus à la télé perdent ici un peu plus de leur fraicheur. L’histoire manquant drôlement d’originalité on se coltine donc une succession d’histoires comme on empile un mille-feuilles. C’est bête car avec une histoire qui aurait pu bien mieux se tenir on aurait certainement eu un film efficace et jouissif.

Ils sont trois,
Ils sont frères,
Ils sont de retour.
15 ans après, Didier, Bernard et Pascal sont enfin réunis... par leur mère...
Cette fois sera peut-être la bonne.

Certes, Les Trois Frères, le retour n’est pas aussi catastrophique que le retour des Bronzés il y a quelques années de ça. Cependant, je me suis rendu compte à quel point seul Didier Bourdon est le grand gagnant dans ce film. En plus d’hériter des répliques les plus drôles, il efface ses deux compères. Derrière une farandole de placements de produits se cache des blagues réchauffées que l’on aurait peut-être aimé voir beaucoup plus tôt. 18 ans après le premier film je pense que l’on était en droit d’attendre quelque chose de légèrement plus fun. Je n’ai rien contre l’humour des Inconnus bien au contraire mais j’ai ici l’impression qu’ils font toujours la même chose alors qu’ils savaient créer à l’époque où ils étaient encore de vrais stars de la télévision. Les Trois Frères, le retour pâtit également de trop vouloir en raconter. Des histoires personnelles de chacun aux diverses découvertes qu’ils vont faire au fil de leur périple, il y a beaucoup trop de choses qui s’enchainent sans grande fluidité. J’ai cependant presque envie de pardonner aux Inconnus leur retour raté au cinéma.

Tout simplement car je les aime beaucoup tous ensemble. Je regrette juste que cela ne se soit pas fait dans un film où tout le monde en sort grandi. Puisque comme je l’ai dit plus haut, Didier Bourdon est le seul acteur que je retiens de ce film. N’aurait-il peut-être pas été mieux de faire un film totalement différent, avec de nouveaux personnages ? C’est peut-être là l’erreur. Les frères Latour n’étaient peut-être pas les mieux placés pour permettre un retour de ces trois bouilles que l’on aime bien. Malgré de grosses lacunes, Les Trois Frères, le retour distille quelques rires qui m’ont permis de passer un moment pas totalement désagréable non plus. Mais c’était malheureusement long, très long. Je retiens donc quelques références au passé, comme la parodie télé (avec une parodie plus vraie que nature de Sandrine Corman et Alex Goude) le côté complètement décousu du film (on passe d’une intrigue à une autre sans qu’il n’y ait de lien réellement fait entre les deux) nous fait décrocher au beau milieu. On reste donc uniquement pour les gags par la suite et ceux-ci ne sont pas aussi inspirés qu’avant. Dommage.

Note : 4/10. En bref, malgré un aspect divertissant décomplexé et un Didier Bourdon très en forme, le reste manque de saveur coincé au milieu d’un empilage de gags rapidement bourratifs dans une histoire sans queue ni tête.

Commenter cet article