Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critique Ciné : Libre Echange, comédie de boulevard...

20 Juillet 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critique Ciné

19535578.jpg

 

Libre Echange // De Serge Gisquière. Avec Carole Bouquet et Julie Depardieu.


Parfois avec les comédies françaises, il faut y aller franco. J'ai donc tenté le coup avec Libre Echange, une comédie façon théâtre de boulevard passée inaperçue en décembre dernier, peut être injustement ou pas. C'est un film classique, à l'histoire usée et aux dialogues déjà vu, mais j'ai passé un bon moment, grâce au duo d'actrice assez bien trouvé : Carole Bouquet en pute et Julie Depardieu en femme apprentie pute. Car oui, en gros l'histoire c'est ça, c'est sale, ça parle capote et bites. C'est cru, c'est pas forcément super bien amené toujours, mais on sent l'invasion du monde du théâtre dans ce film, c'est peut être ce qui en fait sa plus grande force. On a les intervenants loufoques (comme ce gars qui va vouloir épouser Jocelyne après avoir passé une nuit avec elle) et les moins drôles (notamment Ménard, un peu ridicule cette histoire).

Bruxelles, un soir de pluie. Jocelyne et Marthe ne se connaissent pas. Pas encore… L'une n'a plus d'homme, l'autre en a trop. La première menait une vie rangée. La seconde en a toujours rêvé. Jocelyne était femme au foyer. Marthe est escort girl. Rien ne les destinait à se rencontrer.

Alors voilà, à défaut d'avoir une histoire un tantinet bien exploitée, on tombe dans la facilité. J'aurais aimé qu'on exploite les rapports prostitutions et gagne pain. Carole Bouquet a la tête de l'emploi, c'est certain et elle en joue. Julie Depardieu en jeune découvrant le sexe payant voilà qu'elle s'adonne à des choses plutôt guillerette. Et justement, le problème c'est que le film est trop light à certains moments, oubliant qu'il faut faire rire le spectateur. Bon, c'est vrai, je suis sûr, car malgré ça, on peut passé un bon moment (mais alors il ne faut pas avoir vu la filmographie de Josiane Balasko ou encore celle de Julie Depardieu par exemple). Car oui, on retrouve un peu des rôles de Josiane et de ses films, souvent mauvais mais drôles à la fois.

Alors, Libre Echange est monnayé par une réalisation bateau, telle celle d'un téléfilm de prime time. C'est justement ce qui aurait du être fait avec ce film, une diffusion en prime time sur TF1. La sortie cinéma c'était pas obligatoire. Si vous n'avez rien d'autre à faire, que vous aimez bien les deux actrices, pourquoi pas, sinon ça sent le réchauffé et le déjà vu. Dommage, il y avait matière faire quelque chose de plus originale mais reprenant la mécanique théâtrale, le film s'embourbe à la limite de la réussite, tentant de teinter ses lacunes avec des répliques chaudasses sans vraiment réussir à être impertinent. Trop gentil, Libre Echange à du mal à crédibiliser son genre.

Note : 4/10. En bref, même si cette comédie n'est pas mauvais en soit, elle manque d'ambition, et d'impertinence. Le scénario est trop léger et la réalisation pâle.

Commenter cet article