Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critique Ciné : M:i-2, grand foutoir qui fait du bruit

11 Décembre 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critique Ciné

19106209.jpg

 

M:i-2 Mission : Impossible II // De John Woo. Avec Tom Cruise, Dougray Scott et Thandie Newton.


Tom Cruise et son look de prof de français à la Sorbonne (spécial bug de l'an 2000) étaient donc de retour en 2000 pour un nouvel opus de la saga de Mission Impossible. Sauf que voilà, John Woo apporte à la sage son expérience du cinéma asiatique et c'est juste un supplice. Il y a des bons moments je ne peux pas le nier, mais il y a aussi beaucoup de moments ennuyeux et terriblement mauvais. Les raisons, elles sont nombreuses, très nombreuses. La niaiserie du film ne permet pas de prendre son pied, et pourtant il avait un très gros potentiel. Il se prend tellement aux sérieux que tout ce qui aurait pu être fun, plonge dans le monde de la purge visuelle dégueulasse et du film gros budget qui se veut être une de plus grande vitrine pour Tom Cruise et l'église de Scientologie. Car avec ce volet de la saga, exit la réflexion, et on se plonge dans le grand n'importe quoi avec de multiples incohérences, et aux scènes totalement décousues.

Votre mission, monsieur Hunt, si vous décidez de l'accepter, sera de récupérer un virus génétiquement modifié, baptisé Chimera. Sean Ambrose, qui fut votre élève avant de devenir votre ennemi juré, s'est emparé de l'antidote et se terre dans un laboratoire secret de Sydney. Son ex-maitresse, Nyah Hall, pourrait s'avérer utile dans vos tentatives d'infiltration de ce QG hautement protégé. Comme toujours, si vous ou l'un de vos équipiers étiez capturés ou tués, le département d'Etat nierait avoir eu connaissance de vos agissements. Ce résumé s'autodétruira dans cinq secondes.

L'histoire du film est déjà un de ses problème. En effet, le début du film est déjà surréaliste avec ce vieux manitou de la biochimie qui nous livre un monologue pathétique. Il y aura aussi la scène d'ouverture de Tom Cruise crapahutant (des montagnes). Et des dialogues miséreux (je viens de revoir le film et je peux vous dire que je connais les dialogues par coeur de ce film, alors certes j'ai du voir ce volet de la saga au moins cinq ou six fois mais quand même, c'est impressionnant). Il ne faut pas donc pas regarde MI : 2 pour une quelconque réflexion philosophique. Tout se passe dans la cascade et c'et bien la seule réjouissance. La grosse explosion sur la fin du film avec ce remix rock du générique de la saga était sympathique, quoi que tellement mis filmée. Car c'est bien là un autre problème de MI : 2, la réalisation. Elle est mauvaise. Je ne suis pas fan de John Woo non plus mais l'utilisation de ralentis et autres subterfuges inefficaces non merci.

Ensuite, autre soucis c'est la perte totalement de l'équipe et de l'effet de groupe. On a un Tom Cruise en roue libre, qui fait ce qu'il veut. On ne peut pas dire que Ving Rhames sont un bon membre d'équipe quand son boulot se résume à … pas grand chose. Sans compter sur la présence de la très mauvaise Thandie Newton, actrice de bac à sable, aussi ridicule qu'ennuyeuse. Les multiples scènes avec elle, teintées d'une musique pitoyable (je crois que l'on peut dire qu'en 2000, les asiatiques n'ont pas encore découvert la A-Pop, musique qui aurait eu un potentiel funky). Il y a aussi Dougray Scott, le mec à la filmographie dégressive (il va jouer prochainement dans Death Race … 3, si si). Seule scène de ce grand n'importe quoi ? Sûrement la scène finale (d'action avec le chopé de flingue dans le sable, pas l'autre truc bisounours avec Thandie Newton). La surexploitation des twists autour des masques est ennuyeuse à la longue. On est donc à mi chemin entre un film de Chuck Norris et un truc d'action asiat où Jason Statham aurait été parfait. Là c'est juste ridicule et mauvais.

Note : 2/10. En bref, un raté pur jus. Reste à en rire de bon coeur en l'oubliant au plus vite. (et dire que les critiques l'avait préféré au premier volet...)

Commenter cet article

Juliab15 12/12/2011 17:16


Contrairement à pas mal de monde, cette intrigue pseudo-incestueuse me fait complètement délirer, même si l'intrigue concernant la religion etc est excellente, c'est quand assez "sombre" (je ne
trouve pas de terme plus approprié) donc voir ces scènes avec Deb et Dexter étaient vraiment trop drôles. Maintenant, comme la majorité des fans, je suis bien entendu CONTRE une relation
"incestueuse".  Je suis très sensible aux relations frères/Soeurs dans les séries (supernatural, borgia, game of thrones ...) , c'est toujours un des aspects qui m'intéresse beaucoup, donc
briser ça serait complètement nul et hors propos pour une série comme Dexter MAIS ça m'a quand même bien amusé tant que ça reste dans le domaine du fantasme. Et puis si on regarde bien,
maintenant que Deb a pris conscience de l'importance de son frère (tellement qu'elle mélange un peu tout ses sentiments) la révélation finale du "dark passenger " de Dexter n'en serait que plus
forte ^^.


Quant au l'intrigue de la main, je suis très impatiente d'en savoir plus. Ah et dernière chose (dsl je suis incapable de faire de courts commentaires ;), je suis très inquiète pour le dernier
tableau de Travis, on reconnaît clairement le visage de Dexter et j'ai peur que Deb et son équipe mettent la main dessus !

tenmakenji27 12/12/2011 10:35


Je l'aime bien ce volet avec une bonne dose d'action et contrairement à ce que tu dis qui ne se prend pas au sérieux (même si le scénario n'est pas terrible)