Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critique Ciné : M:i:III, renaissance du cinéma d'action

12 Décembre 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critique Ciné

18608448.jpg

 

M:i:III Mission : Impossible III // De J.J Abrams. Avec Tom Cruise, Ving Rhames et Philip Seymour Hoffman.


Hier on me racontait la petite histoire de l'atterrissage de J.J Abrams sur le projet et que j'avais totalement oublié. J.J voulait travaillé sur le projet et du coup il avait contacté Tom Cruise en lui envoyant les deux premières saisons d'Alias en DVD et Tom Cruise a dit en gros "Je veux ce type pour MI3" et hop, roule ma poule, ils ont fait l'un des meilleurs films d'action des années 2000. La réussite de ce volet de la saga des Mission Impossible réside dans pas mal de choses et surtout une alliance de fun et d'action époustouflante. Qui aurait cru qu'une scène comme celle sur le pont dans le film pourrait devenir aussi culte et surtout être l'une des plus bien réalisé du genre de ces dernières années ? Au fond, ce film est une surprise que personne attendait, où Tom Cruise arrive à être la tête d'affiche sans pour autant voler la vedette aux personnages secondaires, également importants. L'équipe mission impossible retrouve une seconde vie avec ce volet, tout en respirant dans un univers où l'action est omniprésente, la tension se fait ressentir toutes les minutes et où l'ambition et à la hauteur des moyens mis en oeuvre.

Ethan espérait avoir tourné une page en quittant le service actif de la Force Mission Impossible pour un poste de formateur ; pouvoir enfin mener une vie "normale", se consacrer tout entier à sa ravissante épouse, Julia... Mais lorsque Lindsey, la plus brillante recrue de l'IMF "tombe" à Berlin, Ethan se sent moralement obligé de lui porter secours. Assisté de ses fidèles coéquipiers Luther, Zhen et Declan, il infiltre le repaire du trafiquant Owen Davian et arrache la jeune femme des mains d'une quinzaine de ses sbires. Trop tard : quelques instants plus tard, une mini-capsule de magnésium explose dans la tête de Lindsey, la tuant sur le coup. Davian avait tout prévu... Pour Ethan, c'est bien plus qu'un ratage - c'est une faillite personnelle dont il lui faut au plus vite se racheter...

L'histoire de ce troisième volet est aussi d'une très grande vigueur. Alors que dans le second volet, l'histoire d'amour était sûrement ce qui avait le plus déservi le film, dans celui ci c'est ce qui permet de nous faire grimper au rideau, littéralement. Il nous fait voyager dans les quatre coins du monde allant de Rome à Berlin en passant par Shanghai et la fameuse scène de l'immeuble (qui est bien meilleure que celle du second volet. Je soupçonne J.J Abrams d'avoir tourné à Shanghai pour tirer la langue à John Woo et la purge qu'il a fait). Mais l'histoire est aussi complexe, car il y a un vrai scénario et il est rondement mené. J.J Abrams est aux manettes, avec ses collaborateurs avec qui il créa Fringe deux ans plus tard. Roberto Orci et Alex Kurtzman sont également à la tête du remake plutôt sympa de Hawaii FIve O, bourré d'action et d'adrénaline. Quand on regarde les productions suivantes de ces scénaristes, on voit qu'ils ont gardés la même empreinte. J.J a également apporté sa vision de l'espionnage, acquise lors d'Alias.

La réalisation de J.J Abrams est énergique et même si ce jeune hyperactif n'est pas le meilleur réalisateur au monde, il donne à l'univers de son film un vrai souffle supplémentaire. Sans compter le cast. Si Tom Cruise est efficace, il y a également une belle brochette de stars pour l'épauler. Allant d'un Simon Pegg convainquant en geek, en passant par une Michelle Moynahan bien plus sympathique que Thandie Newton et surtout meilleure actrice, ou encore Philip Seymour Hoffman en méchant qui prend réellement aux trips dès l'épilogue. Mais c'est surtout petit à petit qu'il devient de plus en plus transgressif. Mission Impossible 3 renouvèle avec vigueur le cinéma d'action des années 2000 en insufflant une très bonne dose de scènes d'action interminable, rythmée au son de la musique d'un Giacchino (c'est d'ailleurs un atout majeur du film) qui n'a jamais perdu la main. Le film enchaîne les surprises de taille et les bonnes. Le quatrième volet s'annonce également excellent (au regard des critiques), j'ai donc hâte de le voir (et en IMAX s'il vous plaît).

Note : 9.5/10. En bref, un film d'espionnage et d'action excellent et brillant. Parmi ce qui se fait de mieux dans le genre depuis plusieurs années.

Commenter cet article