Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critique Ciné : Machete Kills, taco bien épicé

2 Octobre 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critique Ciné

21038411_20130910102740598.jpg

 

Machete Kills // De Robert Rodriguez. Avec Danny Trejo, Michelle Rodriguez et Lady Gaga.


Après un premier volet ultra fun et lorgnant sur l'humour potache et le 99ème degré, ce nouveau volet des aventures de Machete exagère encore un peu plus afin de délivrer une galerie de personnage encore plus funs les uns que les autres. Il faut bien avouer que Danny Trejo est parfait dans le rôle de Machete et que dans le genre téléfilms de seconde zone, il est l'un des rois. Il est cependant dommage de voir que ce second volet traine parfois en longueur et répète un tantinet ce que faisait déjà très bien le premier volet. Mais rien que pour voir Charlie Sheen changer de nom au générique ou encore Le Caméléon passer de Walton Goggins à Antonio Banderas en passant par Lady Gaga… cela vaut le détour. De plus, si vous avez un peu de second degré, vous vous laisserez alors prendre au jeu amusant au possible et aux répliques piquantes. Le but de Machete Kills n'a jamais été de faire le film du siècle et c'est totalement assumé. C'est aussi un moyen pour Robert Rodriguez qui n'est pas le réalisateur le plus talentueux de sa génération (son pote Tarantino incarne son opposé) de ne pas trop se prendre la tête, d'y aller franco et ce malgré la flopée de faux raccords.

Le président des Etats-Unis confie une mission suicide à Machete : sauver le pays d'un redoutable chef de cartel mexicain, qui menace d'envoyer un missile nucléaire sur le sol américain.

Le script sent donc un peu le réchauffé et quelques passages laisse le spectateur s'ennuyer. C'est dommage car je pense qu'en réduisant un peu la durer du film et les diverses morts dont le héros est victime on aurait clairement pu avoir un film beaucoup plus rythmé et plus cossu. Cet énième hommage au cinéma Grindhouse puise dont son intérêt dans sa galerie de personnages toujours plus drôles les uns que les autres. A commencer par Amber Heard en bad girl. Elle est sensationnelle et je ne m'y attendais pas du tout. Il y a également Antonio Banderas, Lady Gaga qui apprend l'espagnol, Mel Gibson dans le rôle du grand méchant ou encore Sofia Vergara et ses seins mitraillettes ou son gode ceinture pistolet. Il y a donc de quoi se poiler à toutes les sauces. Des blagues pipi-caca (une blague de pet) aux clichés américains (le shérif texan incarné par un William Sadler très en forme). Je regrette cependant que Machete Kills parte un peu trop dans tous les sens et que le film perde alors sa cohérence de départ. C'est louable de partir dans un triple intergalactique (l'introduction bande annonce fait partie du délire) mais sincèrement j'aurais préféré que l'on en reste à la Terre en elle-même.

Le film va parfois trop loin et ce même si au fond on ne peut qu'apprécier le fait que celui-ci amuse la galerie. On peut également regretter le fait que Jessica Alba n'ait pas eu droit à un rôle plus important, de même pour Michelle Rodriguez que j'adore (surtout dans le rôle des femmes qui éclatent tout ce qui passe). Robert Rodriguez tente de mettre tout cela en scène comme dans les années 70, restant fidèle au film Grindhouse. Je me demande cependant s'il était vraiment nécessaire de faire une suite à Machete et pas plutôt de partir sur quelque chose d'autre. Après Boulevard de la Mort (de Quentin Tarantino), Planète Terreur (de Robert Rodriguez) et Machete (de Robert Rodriguez) (et accessoirement une flopée d'autres films avec des Nonnes et d'autres trucs qui ont fait beaucoup moins de bruit), je m'attendais peut être à un peu mieux mais comment ne pas rire et ne pas s'amuser devant une comédie d'une telle poilade ? Pourquoi se priver surtout.

Note : 6/10. En bref, à prendre au 99ème degré et ce gros délire bourrin, sanglant et sans aucune limite vous divertira. On regrettera cependant qu'il soit moins bon que le premier volet.

Commenter cet article