Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critique Ciné : Madagascar 3, épopée féérique...

6 Octobre 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critique Ciné

20063546.jpg

 

Madagascar 3, Bons Baisers d'Europe // De Eric Darnell, Tom McGrath et Conrad Vernon. Avec Ben Stiller, Chris Rock et David Schwimmer.


Pendant que sur la banquise on s'ennuie terriblement, avec les animaux de Madagascar on passe toujours un excellent moment. Très loin du raté L'Âge de Glace 4, Madagascar 3 est une très bonne surprise. En s'amusant avec les divers clichés européens et en multipliant les références à la pop culture, Madagascar 3 est un vrai fourbi qui fonctionne. C'est drôle, c'est frais et surtout… on ne s'ennuie pas une seule seconde. Durant ce petit road trip qui doit nous mener à New York (comme promis depuis le début), on se rend finalement compte que les personnages sont bien plus drôles quand ils ne sont pas enfermés (et c'est aussi le constat de ces derniers). Petit à petit, Madagascar aura su devenir un vrai bon divertissement. Les petits chichis sont là mais jamais bourratif. Un peu comme les pingouins, toujours là quand on a besoin d'eux ceux là, et toujours près à livrer l'excellente petite réplique que l'on attend. C'est sans compter sur la compétence des studios Dreamworks qui nous offre un film léché (certes pas aussi beau qu'un Pixar mais pas loin - surtout que Madagascar 3 réussit là où Cars 2 avait échoué).

De retour d’Afrique, où leur dernière aventure les avait menés, Alex et ses fidèles amis Marty, Gloria et Melman aspirent désormais à rentrer chez eux, à New York, et à retrouver le cadre familier du zoo de Central Park. Autant dire qu’ils sont prêts à tout pour y parvenir ! Alors que King Julian, Maurice et les Pingouins se joignent à eux, leur nouvelle expédition rocambolesque les conduit en Europe où ils trouvent la couverture idéale : un cirque ambulant dont ils deviennent les héros – façon Madagascar bien sûr !

La force de Madagascar 3 est de savoir enchainer les gags sans jamais lasser le spectateur. On est alors devant un vrai spectacle vivant d'une heure et demie. Le tout est agrément de moments plus touchants bien sentis eux aussi qui ne gâchent pas le plaisir. Madagascar 3, en plus d'être un bon divertissement pour les enfants parvient aussi à être un vrai film pour les adultes. Dreamworks marche alors sur les plates bandes de Pixar avec beaucoup d'efficacité. Je dirais même que ce troisième volet est peut être bien le meilleur de la saga des Madagascar. Et ce n'était pas gagné alors que généralement la qualité subit petit à petit une certaine dégradation. Je suis donc heureux de voir que le scénario tient encore une fois toutes ses belles petites promesses et attend déjà un nouveau volet avec impatience. L'autre force c'est de savoir manier l'émotion et l'humour sans jamais fondre dans un pathos inutile et désagréable.

C'est là que Madagascar 3 continue de surprendre. On enchaine également les petits pirouettes sur de la musique entrainante (la séquence sur "Firework" au beau milieu du film était peut être la seule vraie faiblesse du film, too much à mon avis). Mais la démesure ne fait pas peur une saga comme Madagascar qui casse une fois de plus les codes. On peut donc déplorer le fait que Madagascar 3 est une vraie pépite qui éclate en lumière et en bonne énergie. C'est un film d'animation qui donne le sourire et la pèche. Que demander de plus ? Peut être de retrouver encore les petits personnages que l'on apprécie le plus. Chacun saura faire son chemin d'Aldo le lion aux petits pingouins toujours efficaces. Une formule qui n'arrive pas à lasser et pourtant, cela aurait pu largement être le cas après deux volets ayant balayé pas mal de choses différentes.

Note : 8/10. En bref, une vraie réussite. Celle d'une odyssée colorée et jamais bourrative. On en redemande.

Commenter cet article