Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critique Ciné : Mama, classicisme horrifique

17 Mai 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critique Ciné

20250265

 

Mama // De Andres Muschietti. Avec Jessica Chastain et Nikolaj Coster-Waldau.


Adapté d'un court métrage d'Andres Muschietti, Mama a été co-écrit avec Neil Cross (à qui l'on doit l'excellente série Luther). Je dois avouer qu'avec tout cela et la présence de Jessica Chastain (Zero Dark Thirty) au casting, j'attendais pas mal de ce petit film. Il n'est pas fondamentalement raté, notamment car il exploite assez bien son univers et son ambiance froide. Mais le problème c'est que l'histoire semble déjà vu. C'est le côté assez rasoir du film d'horreur de ce genre là. Maintenant que la plupart des thématiques ont été battues et rebattues dans plusieurs films années après années, il faut toujours que le genre se renouvelle. Et je n'ai pas ressenti de renouveau. Mais la force de Mama n'est pas tant dans son récit classique, mais plutôt dans la performance assez singulière de Jessica Chastain et de la jeune fille qui l'accompagne. Surtout que quelques bons moments m'ont fait sursauter et je crois que c'est le but premier d'un film d'horreur. On est d'accord non ? Je pense à une scène en particulier au milieu du film. Sans être aussi marquant que certaines scènes d'autres oeuvres d'horreur, Mama sort son épingle du jeu.

Deux petites filles ont disparu dans les bois le jour où leur parents ont été tués. Des années plus tard, celles-ci sont retrouvées et adoptées. Mais une certaine Mama continue de leur rendre visite...

L'histoire est donc assez classique et n'offre rien de bien nouveau. Mais le tout est assez bien orchestré et réserve quelques bonnes surprises. Jessica Chastain met tellement de passion dans sa composition que finalement cela rend le tout bien plus crédible et c'est aussi ce qui donne au cinéma d'horreur cette ambiance particulièrement folle qui donnerait presque l'impression au spectateur qu'il partage une place au sein du film. Mama me rappelle par certains aspects le très moyen Don't Be Afraid of the Dark qui n'était pas parvenu lui non plus à renouveler un genre épuisé. Ce que j'ai cependant apprécié c'est la volonté de Andres Muschietti de rester authentique et de ne pas trop modernisé le genre. En effet, beaucoup de tentative de faire des films d'horreur de poltergeist ont tenté de se moderniser sans grand succès. On peut parler notamment de la franchise des Paranormal Activity dans un registre assez différent tout de même. Mais comme Don't Be Afraid of the Dark qui n'avait cependant pas la fraicheur de Jessica Chastain, on a donc un film moins mécanique et beaucoup plus intéressant.

Mama est surtout une performance d'actrice au milieu de quelque chose d'assez poussiéreux. Sans compter sur la prestation du réalisateur qui est parvenu à rendre son film assez intéressant. Je pense notamment à la mise en scène de certaines jolies séquences d'horreur. On n'est pas là pour faire dans le grand spectacle mais plutôt dans le film d'horreur jouant avec les us et coutumes d'un genre épuisé par les multiples tentatives de le moderniser. C'est bien dommage que des films comme Mama, jouant donc sur des effets de style connus et déjà vu, ne soient parfois pas plus mis en avant que des films comme Insidious par exemple (bien que j'ai pu trouvé celui ci plutôt correct dans son genre). Finalement, Mama ne déçoit que par un scénario peu surprenant. Le reste, plus technique, est assez bon dans son ensemble. Sans compter sur la charmante Jessica Chastain qui reste brillante en toutes circonstances.

Note : 5.5/10. En bref, un film d'horreur classique, mais utilisant son classicisme à son avantage avec au milieu de cela une Jessica Chastain brillante.

Commenter cet article