Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critique Ciné : Mange, Prie, Aime, une claque personnelle touchante

13 Novembre 2010 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critique Ciné

19472721.jpg

 

Mange Prie Aime // De Ryan Murphy. Avec Julia Roberts et Javier Bardem.


A l'instant où j'ai vu ce film, j'ai voulu changer de vie, partir pendant un an, comme le personnage de Julia Roberts, partir à la découvert du monde et des sens. Ce film a changé ma vie. Derrière une musique royale, un scénario soigné et mystérieusement bien et une Julia Roberts magnifique dans des paysages dont on imaginerait même pas rêver. "Mange Prie Aime" aurait pu durer 3, 4, 5h que j'aurais pris le même plaisir, un plaisir palpable, un film qui changera votre vision du monde, qui ouvrira votre esprit à un inconnu que vous aimeriez atteindre.
Après un divorce difficile, Liz Gilbert décide de prendre une année sabbatique et de changer de vie. Elle entame alors un périple initiatique qui va l’emmener au bout du monde et d’elle-même. Lors d’un voyage aussi exotique que merveilleux, elle retrouve l’appétit de vivre et le plaisir de manger en Italie, le pouvoir de la prière et de l’esprit en Inde, et de façon tout à fait inattendue, elle trouvera la paix intérieure et l’amour à Bali.
Je ne voulais pas tellement voir ce film au début, disons qu'on m'a tellement décourager. Et puis, j'ai sauté le pas, un pas que je ne regrette pas d'avoir fait. Tout d'abord ces paysages. Mais qu'est ce que ce film est beau. Entre Bali, l'Inde et Rome ou Naples, j'ai eu l'impression de vraiment être là. Les couleurs étaient sensationnelles. Je me suis même dit mais qu'est ce que je fais là, dans mon canapé alors que je pourrais être là bas, respirer au rythme de la bonne nourriture d'un côté et d'un exotisme et d'une culture si apaisante. Fabuleux du début à la fin, se film se déguste comme un bon plat de pâtes al dente, avec une sauce bolognaise que vous n'oseriez même pas goûter, comme une pizza que vous ne voudriez pas toucher pour faire attention aux boutons qui ferment votre jean, comme cette culture indouiste que vous aimerez avoir dans l'esprit à certain moment, afin d'oublier le travail le temps de quelques minutes, juste quelques minutes.
Car le seul point faible de ce film c'est bien la réalisation de Ryan Murphy. Je suis désolé mais le réalisateur à la tourette, il abuse des travellings et des grues pour filmer ses scènes. Trop c'est trop. Encore heureux qu'il se calme un peu dans la seconde partie du film car au début, j'ai faire un tour dans l'absurdité.
Avec des beaux et magnifiques paysages il y a une histoire. Une histoire de voyage et d'amours. C'était tout simplement un "Amen" à ce que le dépaysement et la spiritualité de ce film m'ont apporté. J'ai trouvé mon moi intérieur avec ce film. Pendant près de deux heures trente, j'ai pu vider mon esprit de toute cette pollution visuelle qui inonde mon esprit, j'avais envie de voir un opéra, d'aller dans un temple bouddhiste (alors que moi et la religion, c'est tout ce qui peut s'opposer de mieux). J'ai pu donc réfléchir sur ce que je suis et pourquoi. Une sorte de révélation et d'illumination. Cette histoire était belle et réussie.
Mais la star de ce film c'est Julia Roberts. Entre la voix off et sa présence dans le film, elle sublime l'écran. Elle offre ici donc une belle performance et prouve une nouvelle fois son talent, un talent sans limite, sans frontière et sans faute. Précieuse et touchante, sa prestation restera dans ma mémoire. Elle aura fait pour moi un petit bout de mon futur voyage initiatique (attention, je ne vais pas me convertir à la religion ou apprendre à croire, non non, juste tenter de prendre le temps de visiter et apprécier les bonnes choses sans se poser la question de ce que l'on va manger le matin, de l'heure de mon bus, des cours et autres futilités de la vie, à côté de cette histoire). Aussi douce que magique, Julia Roberts apporte au film ce qu'aucune autre actrice n'aurait pu apporter. Divinement bon.
Au final, Mange Prie Aime ou Eat Pray Love en VO est un film à voir. Soyez prêt à être touché par la foi de ce film, sinon, je vous préviens tout de suite, vous allez détesté. Touché comme j'ai été, je pense que peu de gens l'ont été. Je suis ravi de faire parti de cette élite et j'espère que vous viendrez donner votre avis et votre ressenti sur ce film rempli d'espoir.

Note : 8/10. En bref, après ce film on a envie de changer de vie, de se poser les bonnes questions et surtout de sourire.

Commenter cet article

delromainzika 14/11/2010 13:59



@JeyTan : LOL. Non, j'exagère pas. Sérieux, ce film m'a vraiment happé dans son sillage. J'aurais jamais cru. Tu te souviens du com' que j'avais écrit après ta critique... Mais j'ai finalement
adoré.



jeytan 14/11/2010 13:55



Comment tu exagères : 4,5,6 heures ! Pfffiou là je serai tombé dans un coma profond là !


Mais je respecte ta critique car les goûts et les couleurs... Enfin pour moi pizza et autres jpréfère me les bouffer moi même ! Basta !



Kevin_r3 13/11/2010 13:07



Aaah! Enfin quelqu'un qui a le même avis que moi sur ce film! J'en avais un peu marre de n'entendre que de mauvaise critique alors que j'ai ADORé ce film! Le genre qui te donne d'aller acheter un
billet d'avion quand tu sors du cinéma, de tout abandonné et d'aller découvrir de nouvelles personnes, de nouvelles cultures... Vraiment magnifique!



iKkyu_ 13/11/2010 09:12



Merci pour cette critique