Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critique Ciné : Maniac, remake inachevé

30 Avril 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critique Ciné

20323482.jpg

 

Maniac // De Franck Khalfoun. Avec Elijah Wood, America Olivo et Nora Arnezeder.


Le réalisateur du très bon 2ème sous sol était de retour au cinéma avec Maniac, remake d'un film du même nom de 1980 (de William Lustig) et réécrit par Alexandre Aja. En adoptant un style old-school et une réalisation assez intéressante, le film est à la fois très bon et très médiocre. Le problème c'est peut être la banalité et sa manière de traiter le sujet. Il n'y a rien de bien surprenant. Cela aurait très bien pu être plus surprenant. Ce n'est pas pour autant que j'ai trouvé ce Maniac raté. D'autant plus que Elijah Wood (Wilfred US, Le Seigneur des Anneaux) est très bon dans le rôle principal. Le côté innocent de cet acteur rend son personnage encore plus passionnant. Alexandre Aja a trouvé un bon filon que de faire des remakes de films d'horreurs des années 80 (Piranha, Mirrors, La Colline a des Yeux). Généralement, ce sont des petites réussites à mes yeux, mais Maniac, qu'il n'a pas réalisé, met en avant la folie d'un homme de façon choc et sanglante sans se poser de limites.

Dans les rues qu'on croyait tranquilles, un tueur en série en quête de scalps se remet en chasse. Frank est le timide propriétaire d'une boutique de mannequins. Sa vie prend un nouveau tournant quand Anna, une jeune artiste, vient lui demander de l'aide pour sa nouvelle exposition. Alors que leurs liens se font plus forts, Frank commence à développer une véritable obsession pour la jeune fille. Au point de donner libre cours à une pulsion trop longtemps réfrénée - celle qui le pousse à traquer pour tuer.

Je peux comprendre que certains spectateurs n'aient pas aimé Maniac mais ce que je vois derrière ce film c'est la volonté de nous montrer quelque chose d'hors du commun, loin des sentiments battus de l'horreur de nos jours. C'est aussi pour cela que c'est réussi. La bande originale est tellement bonne qu'elle s'accorde elle aussi aux cris des jeunes filles que le héros, Frank, tue petit à petit au fil du film. Par ailleurs, l'utilisation de la vision subjective aurait pu être un grand raté et détruire complètement Maniac. Sauf que bien au contraire, cela apporte quelque chose de différent qui permet au spectateur de pénétrer le corps de ce tueur qui n'a pas froid aux yeux. C'est encore plus effroyable que l'on a parfois l'impression de partager certains moments de morts ensanglantés. Je n'ai pas été traumatisé mais je retiens aussi une scène où il vomi qui, après avoir mangé une bonne tartelette, n'a donné envie de courir droit aux toilettes.

Le reproche que je peux faire à ce remake c'est de ne pas aller chercher trop loin dans la psychologie du personnage. C'est dommage car je suis certain qu'il y avait quelque chose à puiser de ce point de vue là. Surtout que Elijah Wood est un bon acteur. Alors parfois, j'ai plus eu l'impression de voir un empilement de cadavres et de tueries sauvages, sans que le film ne tente de créer du liant. Il y a bien cette femme qu'il ne touchera jamais, et cette relation perverse qui se dessine entre la folie de Frank et la timidité du personnage, mais derrière tout cela je n'ai pas réussi à voir où ils voulaient en venir. Maniac est donc un film inachevé. Peut être qu'avec un scénario bien plus fouillé Maniac aurait pu faire le lien entre le cinéma d'horreur des années 80 (le style y est et c'est très réussi) avec le cinéma d'horreur de nos jours, celui qui nous faire réfléchir sur la psychologie de ses personnages. C'est aussi ça un remake, ajouter quelque chose en plus, une patte. Mais là pas grand chose.

Note : 6/10. En bref, un film d'horreur inachevé mais aussi un remake adoptant un style original qui aurait pu aller beaucoup plus loin dans la psychologie de son personnage.

Websérie SOS Apprentis - Episode 2

Commenter cet article