Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critique Ciné : Mille Mots, Eddie Murphy sur la voie de la raison...

14 Juin 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critique Ciné

20078639.jpg

 

Mille Mots // De Brian Robbins. Avec Eddie Murphy, Cliff Curtis et Kerry Washington.


Après avoir enchainé les navets pas drôles, Eddie Murphy pourrait bien être sur la bonne voie avec Mille Mots. Réalisé par Brian Robbins, à qui l'on doit les très mauvais Appelez Moi Dave ou Norbit et écrit par Steve Koren à qui l'on doit le pire film de l'année (Jack et Julie), Mille Mots est une petite comédie sans prétention et surtout, plutôt agréable. Je sais bien que le scénario n'est pas très travaillé, mais il n'est pas catastrophique non plus. Disons que j'ai été séduit par la prestation d'Eddie Murphy, plutôt bon dans le rôle de l'homme qui cherche la paix dans sa vie et tente de l'obtenir en trouvant pourquoi son arbre perd ses feuilles. L'histoire est assez fun au début, et petit à petit fond (les dernières trente minutes) dans l'émotion très américaine (avec la morale). Ca passe ou ça casse. Mille Mots n'est donc pas parfait mais une petite comédie qui pourrait bien être le début de la renaissance pour un Eddie Murphy sur une très mauvaise pente.

Et si vous n’aviez plus que mille mots à prononcer avant de mourir ? C’est le défi auquel est confronté Jack McCall, agent littéraire, grand bavard et inépuisable menteur, qui doit apprendre à se passer de mots. L’histoire d’un homme qui n'a plus que 1000 mots avant de mourir, et qui est contraint d’apprendre à communiquer réellement avec sa femme, sa famille et ses amis.

Produit par Alain Chabat (qui fait une apparition dans le film dans le rôle de Christian Léger de la Touffe, assez marrante d'ailleurs) et Nicolas Cage, Mille Mots nous offre dans un premier temps un classique Murphy-esque avec des cascades de rires. C'est plus ou moins efficace mais disons que la connerie de certains moments rend les rires encore plus facile. Mille Mots n'a pas à rougir d'un Professeur Foldingue, Murphy est vraiment en forme. Il s'agite comme un fou avec sa gestuelle d'hyperactif en pleine crise de Red Bull. C'est classique chez lui, mais ici il semble un peu plus contrôler sa gestuelle ce qui permet de ne pas faire dans l'excès. Le début du film ne me rendait guère confiant et pourtant, il a réussi à me gagner petit à petit. Ce n'était pourtant pas une mince affaire depuis que je considère l'acteur comme fini. Malgré un script faiblard, Eddie Murphy fait ressortir les bonnes choses et notamment cette morale à la fin de l'histoire. C'est conté comme un vrai conte finalement, et j'ai trouvé ça presque fascinant.

Mille Mots nous offre donc une premier partie assez divertissante malgré la répétition de certains gags ce qui en fait perdre leur entière saveur. Cela reste tout de même suffisamment drôle pour passer un bon moment. Je pense que ce petit film aurait mérité une meilleure presse que celle qui l'a décrit comme une sorte de production sans queue ni tête. Le souci est principalement Eddie Murphy, qui a toujours divisé plus ou moins les critiques. Certains n'aimant pas ses mimiques, mais on pourrait dire la même chose de Jim Carrey (qui est certes, bien meilleur). En tout cas, le scénariste de Bruce tout Puissant à su donner à un truc en plus à ce film qui me rappelle le film avec Carrey : la sincérité. On sent le poids de certains mots dans la dernière partie du film, même si ce n'est pas toujours très fin. Allez, maintenant j'espère voir un Eddie Murphy sur la pente ascendante avec de bien meilleures choses à nous offrir.

Note : 5/10. En bref, une comédie franche et correcte, avec de bons moments et un Eddie Murphy qui revient en forme sur le devant de la scène.

Commenter cet article