Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critique Ciné : Millénium - Les hommes qui n'aimaient pas les femmes...

23 Janvier 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critique Ciné

19845839.jpg

 

Millénium : Les hommes qui n'aimaient pas les femmes // De David Fincher. Avec Daniel Craig, Rooney Mara et Christopher Plummer.


J'avais vu l'original, la version suédoise, et j'avais déjà beaucoup aimé. Disons que c'est pile le genre de film que j'aime bien et puis on ne peut pas bouder son plaisir devant une telle oeuvre qui est celle de David Fincher. Sérieusement, ce mec est un grand, un grand du cinéma qui a su rouler sa boss. J'étais cependant très pessimiste quand j'ai su qu'il allait s'attaquer à un remake, et d'une saga culte et déjà de très bonne facture qui plus est. Alors il est vrai que Fincher était une pointure mais tout pouvait arriver, même le pire. Même si j'ai préféré la version suédoise, non pas vraiment pour la réalisation mais plutôt pour le scénario plus étoffé et pertinent que celui ci, assez américanisé et l'on voit clairement que ce film a été fait pour l'export international et non pas pour rester sur le sol suédois. Le premier élément qui rend tout de suite confiant c'est le générique du film. Il est beau, voire même magnifique. En tout cas, j'étais embarqué par le film dès ses premières minutes. Fincher nous donne du spectacle, lèche son image comme il faut et nous plonge dans un univers noir et sale (bien que plus joli que l'univers suédois que j'avais trouvé bien plus froid et macabre, ici on sent qu'il y a tout de même une certaine chaleur, notamment dans les yeux de Daniel Craig, ce qu'il n'y avait pas dans ceux de Michael Nyqvist).

Mikael Blomkvist, brillant journaliste d’investigation, est engagé par un des plus puissants industriels de Suède, Henrik Vanger, pour enquêter sur la disparition de sa nièce, Harriet, survenue des années auparavant. Vanger est convaincu qu’elle a été assassinée par un membre de sa propre famille. Lisbeth Salander, jeune femme rebelle mais enquêtrice exceptionnelle, est chargée de se renseigner sur Blomkvist, ce qui va finalement la conduire à travailler avec lui. Entre la jeune femme perturbée qui se méfie de tout le monde et le journaliste tenace, un lien de confiance fragile va se nouer tandis qu’ils suivent la piste de plusieurs meurtres. Ils se retrouvent bientôt plongés au cœur des secrets et des haines familiales, des scandales financiers et des crimes les plus barbares…

L'histoire en elle même… bah… c'est à l'identique celle de la version suédoise avec quelques parenthèse bien évidemment. Et justement, c'est là que je ne comprends pas le but de ce remake. Pourquoi ? Quelle était l'idée derrière la tête du réalisateur ? Il avait vraiment besoin de faire le remake du premier volet d'une saga ? Celui qui s'est toujours éloigné des courants pour faire ses propres oeuvres, atypiques les unes les autres, se retrouvant ici dans la tourmente du réalisateur qui veut faire quelque chose qui ne lui ressemble pas vraiment. Après c'est un exercice de style intéressant car il est élégant ce Millénium, très joli, très représentatif de ce que l'histoire elle même veut nous raconter. On retrouve d'ailleurs des éléments qui nourrissaient l'excellent Zodiac (un de mes Fincher préféré). Mais on ne retrouve cependant pas le goût pour l'aventure qui était de prendre quelques risques en changeant la version des faits. J'aurais vraiment aimé que Millénium de Fincher ne prenne que l'histoire globale pour base et en fasse ce qu'il veule (bon, ok, peut être qu'il y avait aussi un soucis au niveau de l'auteur mais qu'importe.

Côté cast c'est pas raté non plus, Daniel Craig est convaincant. Il a toujours cette tête d'allemand que je n'arrive pas à me sortir de la tête. Clairement, c'est un bon européen on va dire, du coup, il passe très bien dans les mailles du filet. Et sa prestation est également très bien dirigée il n'y a rien à redire. Du côté de Rooney Mara, la fameuse Lisbeth Salander, elle n'avait pas le cran et la poigne de Noomi Rapace certes mais elle n'est pas non plus un mauvais pion de l'échiquier. Bien au contraire, elle était bien. Je n'ai juste pas été surpris pas de nombreuses scènes poignantes qui m'avaient terrorisés dans la salle de cinéma (le viol notamment, dans les deux sens, vous aurez compris). Il y a une violence qui est d'ailleurs un peu plus édulcorée derrière de la bonne musique dans cette version là. Et la bande originale est très bonne, tout de même que ce remix de Imigrant Song la chanson des Led Zeppelin en guise de refrain entrainant pour débuter le film. Au final, Millénium by Fincher c'est une valeur sûre et même si au fond, il ne servait à rien d'en faire un remake, cela reste un bon film. Je vous conseille aussi de voir la version originale histoire de ne pas vous laissez avoir par la relecture "Fincher".

Note : 8/10. En bref, une adaptation séduisante par sa mise en scène et sa réalisation à la belle gueule. Un thriller noir et sombre qui n'est pas sans rappeler Zodiac, une plongée assez réussie dans l'univers de Mikael et Lisbeth dans cette conspiration qui ne semble pas avoir de fin.

Commenter cet article

Vince' 24/01/2012 15:06


Je suis d'accord avec toi, ça ne ressemble pas à Fincher de faire un bête remake... Au premier abord ça sentait le Alien 3!


Mais c'est vrai que la patte fincher apporte vraiment quelques choses qui manquait cruellement aux version de monsieur Oplev, c'est cette photographie, cette ambiance... Mais rien ne m'enlevera
de l'esprit qu'il aurait été assez intérressant de reprendre noomi rapace pour se rôle... Ca aurait peut être été ridicule de lui faire faire deux fois le même film (grosso modo...) mais elle
incarne vraiment le personnage des romans, enfin elle était vraiment parfaite dans le rôle, physiquement on la sentait abîmé, bléssée par la vie. Rooney Mara ne m'émeut pas autant... On sent trop
que c'est une jolie poupée américaine qu'on à travestit en Lisbeth... C'est certainement parcequ'elle ne sort pas de l'anonymat comme Melle Rapace...