Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critique Ciné : Mince Alors !, comédie de bourrelets...

28 Juillet 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critique Ciné

19955877.jpg

 

Mince Alors ! // De Charlotte de Turckheim. Avec Victoria Abril, Lola Dewaere et Catherine Hosmalin.

 

La dernière comédie française et diététique que j'avais pu voir c'était J'ai Faim de Florence Quentin et autant dire que c'était une catastrophe. A côté, Mince Alors est bien plus drôle et amusante. Les personnages sont là pour faire le spectacle et celui ci est plutôt appréciable. Malgré l'accumulation de clichés, le film parvient à animer quelques rires chez le spectateur. Autant dire que je m'attendais à voir un navet de plus et finalement ce n'était pas si mauvais que ça. Ce que je savais dès le départ c'est qu le film ne ferait pas dans la finesse. Ce genre de comédie n'a jamais eu pour but de nous amuser sans un peu d'humour gras. Alors certes, Mince Alors n'est pas modèle comique mais je trouve que finalement c'est ce qui fait sa force. A vrai dire, la vulgarité de Catherine Hosmalin était la bienvenue et permet d'amener un côté décontracté au film. Charlotte de Turckheim nous offre quelque chose de potable et particulièrement digeste sur l'heure et demie.

Nina est jeune, jolie et ronde. Malheureusement son mari Gaspard n’aime que les femmes très minces… Surtout depuis qu’ils se sont installés à Paris pour monter leur ligne de maillot de bain ultra pointue. Pour tenter de le séduire à nouveau, Nina accepte à contrecœur le cadeau qu'il lui offre : une cure d’amaigrissement à Brides-les-Bains. Le dernier espoir des gros quand on a tout essayé.
Là-bas, elle va faire la connaissance de Sophie, une belle avocate marseillaise qui veut tout contrôler ; son corps, comme son cœur. Emilie, une mère de famille très enveloppée qui clame partout que « Big is beautiful » alors que sa vie amoureuse est à l’arrêt, et que son poids commence à la mettre en danger. La rencontre de ces trois personnalités va déclencher un raz-de-marée.

L'histoire est simpliste et basique. Peut être un peu trop même ce qui permet du coup le développement d'intrigues secondaires. J'ai bien aimé la relation entre une pensionnaire de la cure d'amaigrissement qui se retrouve tout d'un coup plongée dans un monde qu'elle ne connait pas mais qu'elle va adorer découvrir. Cette jeune femme c'est l'héroïne de ce film. Accompagnée de celle qui est traitée de tous les noms d'oiseaux dans ce camp (Catherine Hosmalin) et la "cagole" que beaucoup déteste à cause de son franc parler (Victoria Abril). Sans que le tout ne soit parfait, les intrigues se suivent dans problème et j'ai même été étonné que la seconde partie du film ne soit pas d'un ennui terrible. Souvent les comédies françaises de ces dernières années ne parviennent à être sympathique que sur une partie, le reste étant la plupart du temps catastrophique ou très moyen. Le but était de ne pas tomber dans le pathos et pour cela, le tout a été équilibré durant la saison.

Alors certes, Mince Alors n'est pas parfait. Il n'y a aucune mise en scène, filmé comme un film d'office de tourisme. Le tout manque donc de saveur de ce point de vue là. Il était cependant difficile d'apprécier tout le film à sa juste valeur. Forcément certains personnages secondaires (hors les trois héroïnes) peuvent parfois gâcher le film (Pascal Légitimus par exemple et sa micro apparition qui est un vrai désastre sur pattes). Le tout était prévisible mais divertissant. J'ai aussi plutôt bien ri à certains moments du film. Parfois la comédie française peut révéler quelques petites surprises agréables et pas fumistes. Car le but est clairement de nous offrir un divertissement intéressant et non pas forcément un film qui nous fait réfléchir sur l'obésité. D'ailleurs, le scénariste du film a du faire pas mal de recherches pour comprendre comment tout cela fonctionne.

Note : 5.5/10. En bref, une comédie drôle et légère. Divertissante et parfaite pour l'été.

Commenter cet article

julien 28/07/2012 13:20


je n'ai rien contre les comédie populaires voire grasses! le ciné us en produit souvent et cela permet de divertir et d'engranger du fric pour  par la suite faire de meilleurs films (
illusion mais je continue a y croire)


mais là tout est mauvais, je suis souvent consterné par le manque de boulot dans les dialogues! les dialogues dans une comédie c'est le plus important et là c'est affligeant!! 


ex :  Comment vas tu? comme de la salade verte!                pathétique!


les intrigues sont dignes soit d'une  sitcom AB ou d'un soap!


que les auteurs français bossent un peu plus les dialogues dans les comédie car perso je n'ai pas rigoler une seule fois!


le seul moment un peu frappant c'est la scene de cul de victoria abril totalement racoleuse et hors de propos dans ce genre de films!


Mais bon on a vu le super cul d'une beau mec en action, c'est déjà ça!!


Sinon il faudrait dire a Dominique besnearh qu'il n'est pas acteur et qu'il ne le sera jamais!  toutes ces années a côtoyer les stars en tant qu'agent ne lui ont pas permit de s'améliorer!


bref un film insipide du meme niveau que la serie camping sur tf1 d'ailleurs j'imagine que tf1 a produit ce film...