Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critique Ciné : Miracle en Alaska, pathos engagé...

15 Juin 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critique Ciné

20044127.jpg

 

Miracle en Alaska // De Ken Kwapis. Avec John Krasinski, Drew Barrymore et Kristen Bell.


Miracle en Alaska ou Big Miracle en version originale, est un petit film mélodramatique américaine bourré de sucre et de bons sentiments. J'aurais largement préféré que ce film parle bien plus du fond et notamment du massacre des baleines et du combat de Greenpeace et autres personnages dans l'histoire, sauf que ce n'est pas totalement le cas. Ils ne vont pas assez loin tout ça pour tenter de nous attendrir. Et cela fonctionne pas toujours. Si j'ai regardé ce film c'est avant tout pour Kristen Bell, que j'adore toujours autant et qui incarne dans Miracle en Alaska une petite reporter. Ce qui va en faveur de ce film c'est sûrement le propos qui est suffisamment loin des clichés que l'on a autour des films animaliers, mais qui ne s'empêche pas de nous offrir des dialogues bourrés de sentimentalisme à bout de bras. Je suis donc déçu globalement de ce film, qui avait toutes les cartes en main pour être aussi bon que le dernier Cameron Crowe (qui lui aussi parle d'animaux mais en parle très bien).

Octobre 1988. Pour sauver trois baleines grises de Californie, piégées dans les glaces du Cercle arctique, un journaliste recrute son ancienne petite amie, une volontaire de Greenpeace.

L'histoire de Miracle en Alaska n'est pas mauvaise mais le scénario manque de direction. On navigue entre le film engagé pour la cause des animaux, l'histoire d'amour imbuvable et le côté morale à l'américaine qui détruit complètement le film. Sans compter sur la fin, qui est illogique et tombe comme un cheveu sur la soupe. Je n'ai pas compris la finalité de ce film puisqu'il n'y a pas de vrai aboutissement dans la réflexion apportée par celui ci. Il y a de bonnes choses, grâce au personnage de John Krasinski et également un peu celui de Drew Barrymore, mais les histoires entre les personnages sont assez mal gérées ce qui donne un propos lourd et pesant. Dommage. Mais je n'avais pas mis tellement d'espérance en lançant Miracle en Alaska. Je n'avais pas l'intention de voir un chef d'oeuvre. Sans compter que ce film n'est pas du tout mémorable.

Le réalisateur de Ce que pensent les hommes, un film choral romantique, tente donc de plonger dans le film engagé mais malheureusement pas très buvable. Globalement on a donc un film que l'on va oublier tout de suite après l'avoir vu, même si je ne me suis pas spécialement ennuyé devant (cela reste joli de voir l'Alaska, et puis il y a quelques bons acteurs dans le lot). Le tout est noyé dans un scénario pas suffisamment bon, qui ressemble à tellement de choses que l'on a pu voir ailleurs que finalement, comme tous les autres films du réalisateur, rien ne restera dans l'histoire. Côté cast, j'ai bien aimé John Krasinski qui incarnait son personnage avec vivacité et puis cela ne lui a pas trop changer de son rôle dans The Office puisqu'il garde la même intonation. Enfin, destiné à un public de 6 ans et plus, Miracle en Alaska devrait ravir quelques enfants.

Note : 3/10. En bref, trop de pathos pour un film gavé de sucre et de bons sentiments. Dommage.

Commenter cet article