Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critique Ciné : Not Safe for Work, piège de cristal

15 Mai 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critique Ciné

351376.jpg

 

Not Safe for Work // De Joe Johnston. Avec Max Minghella, J.J. Field et Eloise Mumford.


Joe Johnston, réalisateur du premier volet des aventures de Captain America revient ici avec un film à petit budget. Malgré ses défauts de fabrication (un scénario parfois un peu bancal), le tout trouve son rythme de croisière et parvient à nous plonger là dedans sans trop de problème. Au premier abord, je ne m’attendais pas nécessairement à ce que ce film aille dans ce sens là. Je m’attendais à une prise d’otages dans un immeuble, façon Piège de Cristal avec quelqu’un qui tente de sauver les gens qu’il y a encore dans le bâtiment. Puis finalement j’ai découvert au fil du film quelque chose de différent qui s’être finalement avérée assez jouissive à mon goût. Certains moments du film sont même suffisamment bien construits, notamment quand on ne sait pas vraiment quoi attendre de la part de Not Safe for Work. Plus le film avance et plus celui-ci est capable de nous donner de plus amples informations sur ce qu’il veut devenir. Le twist de fin est assez prévisible et c’est dommage car justement il y avait largement de quoi faire et nous offrir un twist bien différent, peut-être plus proche de ce qu’aurait pu faire un film comme Total Recall par exemple.

Alors qu’il vient d’être viré, Tom assiste à un échange suspect dans le hall de l’immeuble de son entreprise et décide d’enquêter de son côté. C’est là qu’une nuit folle à échapper à un tueur capable de tout va commencer.

Au casting on retrouve donc Max Minghella (The Mindy Project) dans un rôle assez différent de ce qu’il a pu faire ces derniers temps. Il est plutôt convaincant. Je n’ai rien à redire de ce point de vue là et c’est déjà une très bonne chose. Le film se laisse par la suite regarder sans trop de problème. Disons qu’il saura certainement combler l’une de vos après-midi pluvieuses. Ecrit par Adam Mason (The Devil’s Chair, Pig) et Simon Boyes (Blood River, The Devil’s Chair), je ne pouvais pas attendre non plus quelque chose de grandiose de la part de ces petits scénaristes déjà à l’origine de films d’horreur de seconde zone. Pour avoir vu The Devil’s Chair par exemple, je dois avouer que la qualité n’était pas nécessairement au rendez-vous. Mais fort heureusement, Not Safe for Work parvient à faire quelque chose d’assez intelligent malgré tout. En évitant de tomber dans une histoire qui roule sans surprises, le film nous en offre quelques unes (que je ne vais tout de même pas vous révéler). Le plus gros problème dans l’histoire c’est le fait que celle-ci ne semble pas vraiment creuser ses personnages et son intrigue.

Car finalement, l’issue du film est très simple, beaucoup trop simple. J’aurais peut-être aimé quelque chose de plus complexe, notamment dans la manière de gérer les personnages et les mystères qui les entoure. Surtout quand on a un méchant dont on ne connait pas les motivations exactes. A la fin on se rend compte que ce n’est pas si intéressant que ça. C’est vraiment bête car Not Safe for Work partait tout de même d’une bonne idée. Joe Johnston met tout cela en scène avec les moyens du bord et cela fonctionne même plutôt bien. Sans chercher à faire dans le détail ou dans le blockbuster il cherche avant tout à nous faire vivre un moment claustrophobique dans un immeuble dont on ne semble pas pouvoir sortir à moins que l’on accepte de se faire tuer par ce tueur qui n’a pas l’air d’avoir grand chose à faire des personnages qui peuvent l’entourer. Bien au contraire, il a même l’air de prendre un plaisir Ce qui en ressort donc c’est une sorte de version plus light de Die Hard. Honorable mais vite oubliable par la même occasion.

Note : 5/10. En bref, honorable thriller façon Die Hard. Pas mémorable pour autant.

Date de sortie : Directement en DVD - 16 juillet 2014

Commenter cet article