Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critique Ciné : Nous York, amitié envolée...

14 Novembre 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critique Ciné

20225676.jpg

 

Nous York // De Géraldine Nakache et Hervé Mimran. Avec Leïla Bekhti et Géraldine Nakache.


Malgré un bon lot de longueur particulièrement embêtant, j'ai beaucoup apprécié ce nouveau volet des aventures de cette bande de potes. Pourquoi ? Tout simplement parce qu'il y a une bonne ambiance et que l'on sent qu'ils s'entendent tous très bien dans la vie de tous les jours. Ce nouveau volet, bien qu'il s'agisse d'une fausse suite n'était pas spécialement aussi bon que Tout ce qui Brille mais il se dégage une ambiance de vacances qui fait presque rêver. Car au fond, ils vivent une aventure que tout le monde voudrait (et pourrait) vivre un jour ou l'autre. J'aurais cependant aimé qu'ils puissent pousser un peu le vice un peu plus loin, notamment au creux du film que j'ai trouvé assez décevant. L'humour manque certes mais c'est avant tout la cohérence. Cette impression qu'il y a un enchainement de scènes dans l'épisode ne m'a pas plus plus eu ça. C'est bien évidemment très dommage dans le sens où avec un peu plus de travail, Nous York aurait pu être l'une des meilleures comédies françaises de l'année. Bénéficiant d'un casting convaincant, il y avait donc déjà une bonne chose de faite.

Michaël, Nabil et Sylvain, trois trentenaires de Nanterre, débarquent à New York par surprise à l'occasion de l’anniversaire de Samia, leur amie d'enfance. C'est Gabrielle, elle aussi une amie de toujours qui a tout organisé. Les deux copines ont quitté leur cité depuis deux ans pour tenter leurs chances aux États-Unis. Samia est l'assistante personnelle d'une célèbre comédienne avec qui elle partage un sublime appartement. Gabrielle, quant à elle, travaille dans une maison de retraite où elle a lié une relation tendre avec Mme Hazan, une Française placée ici par ses enfants.
Transposés à New York, les liens étroits tissés depuis toujours prennent un relief particulier, au rythme des péripéties de leur séjour, du quotidien new-yorkais des deux amies et de la découverte de la ville culte...

Malgré le côté déjà vu des scénettes, ce que j'ai surtout apprécié c'est que Nous York ne plonge pas dans le film de touriste français allant à New York. Du coup, nous n'allons pas dans des lieux beaucoup trop communs et nous explorons un New York différent et beaucoup plus proche de l'idée que l'on peut se faire de la ville lors d'un premier voyage. Ce rapprochement est évidemment à faire à avec ma propre expérience personnelle du monde que le film décrit. Parfois, j'aurais cependant apprécié que le film aille un peu plus loin et nous emporte un peu plus. Malheureusement, le fait qu'il reste un peu trop terre à terre laisse parfois de marbre. Notamment dans les diverses interactions des personnages. Les masculins sont beaucoup trop déconnectés des féminins. L'apparition de Sienna Miller était une bonne idée. Elle apporte à la fois de la fraicheur à la formule déjà exploitée dans Tout ce qui Brille (d'une façon bien plus efficace durant la première saison) mais également une certaine ambiance très loin de la comédie française classique.

Le côté léché malgré l'amateurisme de la réalisation laisse une bonne impression générale. Sans pour autant que l'exercice soit particulièrement surprenant, le film offre malgré tout de bonnes choses à se mettre sous la dent. Du coup, Géraldine Nakache parvient à mettre en valeur ses personnages mais d'un autre côté, le tout est assez loin d'être parfait. Je pense que la perfection n'était pas du tout l'effet voulu pour Nous York. Globalement, le film reste une assez bonne surprise et pourtant, j'avais réellement peur d'être très déçu (notamment parce que les critiques étaient globalement très mauvaises - du point de vue téléspectateurs -). Sans compter que quelques bonnes répliques, quelques bons personnages et situations offrent à ce film une liberté de ton que l'on voit rarement dans les films français. L'américanisation est passée par là et ce n'est pas une mauvaise chose vu le résultat final. Un premier essai bancal mais prometteur. J'ai maintenant hâte de retrouver cette bande de potes prochainement dans un tout nouveau film.

Note : 5.5/10. En bref, une petite surprise intéressante et agréable malgré quelques grosses longueurs.

Commenter cet article