Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critique Ciné : Paranoïa, thriller facile

23 Novembre 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critique Ciné

20423420_20130614183159915.jpg

 

Paranoïa // De Robert Luketic. Avec Liam Hemsworth, Harrison Ford, Gary Oldman et Amber Heard.


Adapté du roman éponyme de Joseph Finder (également auteur de Crimes et Pouvoir, adapté en 2002 par Carl Franklin avec Morgan Freeman au casting), Paranoïa est un thriller avec un poil dans la main. Disons que l’histoire de base de Paranoïa est tellement bonne que de voir le film nous plonger dans l’univers de façon aussi superficiel m’a déçu. Cela n’a rien d’étonnant quand l’on voit que le scénario est né de Jason Dean Hall (Toy Boy) et Barry Levy (Anges d’Attaque). Une association du mauvais et du bon goût pour quelque chose de légèrement pétrifié. Robert Luketic, réalisateur de bouses immondes comme L’abominable vérité mais également d’une bonne surprise comme Las Vegas 21 tente de mettre tout cela en scène à sa manière mais l’ambiance feutrée ne fait que participer à l’ennui du spectateur. C’est bien dommage car j’aurais tellement aimé que celui-ci aille beaucoup plus loin, qu’il nous amuse de façon légère tout en nous tenant en haleine. Car le sujet de base me plaisait énormément.

Employé par Wyatt Telecom, Adam Cassidy commet une erreur très coûteuse pour sa société. En échange de son indulgence, le PDG lui demande d'infiltrer son principal concurrent, dont le patron n’est autre que l'ancien mentor de ce dernier...

Je ne m’attendais pas du tout à ce que le film tourne au vinaigre de la sorte. Le scénario s’installe difficilement dès le début. Notamment car le réalisateur, un peu trop préoccupé par les tablettes de chocolat de Liam Hemsworth, le frère de Thor, n’exploite pas vraiment tout ce qu’il y a sur la table. Je n’ai jamais lu le livre de Joseph Finder mais je suis persuadé qu’il était beaucoup plus consistant que ce que l’on peut voir à l’écran. Les fondations du film sont bonnes (trahison, danger, espionnage industriel, etc.) et le suspense est parfois même plutôt bien construit (notamment grâce à un Harrison Ford méconnaissable mais en forme malgré tout). Mais le film laisse constamment le spectateur dans l’attente de quelque chose et cela devient exaspérant. Mais j’ai comme l’impression que ce film n’aurait certainement pas pu être sauvé par qui que ce soit. Il manque tellement d’ingrédients. Quand ce n’est pas le scénario qui ne part pas en sucette c’est la réalisation. Le casting est quant à lui plutôt sympathique même si Liam Hemsworth n’est pas ce que l’on peut trouver de plus convaincant sur le marché.

Robert Luketic se retrouve alors coincé dans un truc qu’il ne semble pas maitriser. Il aurait fallu lui laisser du temps ou bien une occasion de faire les choses différemment. Eviter de se concentrer sur Amber Heard et sur Liam Hemsworth dont certes la beauté éblouie l’écran mais pas vraiment le film en lui-même. Je ne me suis pas pour autant endormi devant Paranoïa mais voilà quoi, j’ai été terriblement déçu. J’avais envie de voir quelque chose de sincèrement bien ficelé et surtout d’accrocheur sauf que je n’ai pas eu cela. Et puis quand l’on voit que Paranoïa a plus l’allure d’un Direct to DVD que d’un film on n’a pas trop à réfléchir : il faut fuir. Enfin, certains trouveront malgré tout leur compte dans ce gloubiboulga pas très intelligent et pas très passionnant mais voilà, moi cela m’a carrément refroidi à l’idée de voir de nouveaux films avec Harrison Ford. Ce dernier est vraiment en train de faire des trucs bizarres avec sa carrière alors qu’il s’agit d’un acteur chevronné et qui’l pourrait accepter de vrais rôles écrits pour lui (comme celui à venir dans Expendables 3).

Note : 4/10. En bref, cela manque de profondeur et d’envergure. Dommage.

Date de sortie : janvier 2014

Commenter cet article