Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critique Ciné : Peeples, problème de famille

30 Août 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critique Ciné

PHIyJLdrnSiZMO_2_m.jpg

 

Peeples // De Tina Gordon Chism. Avec Craig Robinson et Kerry Washington.


Généralement, les comédies afro-américaines ont plutôt la tête de ce que peut faire Tyler Perry dans le registre. Une sorte d'avalanche dégoulinante de blagues pipi-caca et de personnages aussi grossier qu'un pet en plein repas de famille. Sauf que Peeples est un peu différent, s'inspirant un peu plus de ce que l'on peut voir dans le cinéma classique. Cela se rapproche également un peu de Welcome Home Roscoe Jenkins (avec Martin Lawrence). Peeples a aussi ses parties un peu grasses mais ce n'est pas une comédie qui veut en faire des tonnes. La famille de Grace est frapadingue mais elle ne tombe pas dans les clichés de la comédie de ce genre ce qui est plutôt appréciable. Mais cela ne veut pas pour autant dire que Peeples est réussie. En effet, Tina Gordon Chism qui réalise ici son premier film ne parvient malheureusement pas à donner suffisamment d'intérêt à son histoire et ses personnages pour que l'on n'ait pas envie d'oublier son film.

Les ennuis commencent lorsque Wade Walker gâche la réunion annuelle des Peeple en leur demandant en mariage Grace, leur fille.

Alors que Peeples s'est ramassé au box-office américain malgré la présence de Kerry Washington (Scandal, pour laquelle elle a été nominée aux prochains Emmy Awards), je me demande vraiment ce qu'il fallait en attendre. Je ne suis pas pour autant partie défaitiste car le casting donnait bien plus envie que de voir Tyler Perry se déguiser en Madea's. Bien évidemment. Du coup, le scénario de base de Peeples est assez classique et surtout prévisible du début à la fin. On sait ce qu'il va se passer, que la famille va finir par accepter Wade, que Grace va un coup croire sa famille et puis finalement se rendre compte que Wade est le bon, etc. Tout un tas de choses du genre que l'on devine déjà si l'on a déjà vu des comédies familiales. Avec un peu plus de bonne volonté, Peeples aurait pu être la version afro-américaine de Mon Beau Père et Moi. Il y avait largement de quoi faire mais tout n'est pas suffisamment travaillé (l'alcoolisme de la mère par exemple).

Certaines idées ne sont même pas exploitées et laissées de côté afin de laisser la place dans la seconde partie du film à quelques délires pas très amusants (notamment le trip sous marijuana où Wade se met à danser comme une princesse) mais malgré tout à une certaine finesse. L'écriture de Peeples n'est pas parfaite mais c'est largement mieux que ce que l'on a l'habitude de voir. Cela fait vraiment plaisir de passer du bon temps avec des personnages agréables qui ne cherchent pas à nous sortir une blague de cul à table juste parce qu'ils croient que c'est drôle pour nous. Non, je suppose que le spectateur préfère largement des comédies familiales plus légères. D'un certain côté, Peeples est beaucoup plus mature et intelligente finalement. Peut-être un peu trop aussi par moment ce qui ne laisse pas nécessairement trop de place à Tina Gordon Chism pour s'amuser complètement.

Note : 4.5/10. En bref, un film afro-américain différent. Loin des clichés de Tyler Perry ou encore du côté bling-bling de certaines comédies vides d'intérêt, Peeples est plutôt finaud et inspire beaucoup de sympathie.

Commenter cet article