Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critique Ciné : Perfect Sense, apocalypse sensorielle...

30 Janvier 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critique Ciné

Perfect-Sense-poster.jpg

 

Perfect Sense // De David MacKenzie. Avec Ewan McGregor et Eva Green.


Après l'excellent et brillant Take Shelter, c'est au tour de Perfect Sense de nous proposer sa propre vision de l'apocalypse. On est en pleine année 2012, année qui est sensée être celle de la fin du monde donc forcément, il fallait s'attendre à des films qui traite plus ou moins du sujet. En tout cas, c'est ce de quoi traite Perfect Sense et voilà un film qui en plus d'être bon, a trouvé le bon titre. Alors oui, parfois l'histoire d'amour qui est insérée dans le film est maladroit et imparfaite mais finalement, ce n'est pas ce que l'on recherche quand on regarde ce film, c'est plus le divertissement qu'il y a derrière, et cette jolie reproduction d'un fait qui pourrait très bien se passer du jour au lendemain : la perte totale de nos sens avant de les retrouver à la fin du film bien évidemment ce qui le lance dans une épopée magique et surtout très émotionnelle. Sans jouer dans le too much, le film livre suffisamment dans les bons moments. On suit cette histoire d'amour comme si c'était la seule chose qui pouvait sauver le monde, comme si ces deux personnages étaient les deux seuls à pouvoir ressentir tout ce que l'on peut retenir.

Alors que le monde est en train de s'effondrer et que les gens perdent leurs perceptions sensorielles, deux personnes tombent amoureuses l'une de l'autre.

L'histoire du film est au final excellente car elle permet de ne ni blâmer un être humain, ni même cette pandémie qui semble se répandre. Finalement, on ne peut que blâmer le tout, le monde, l'univers tout entier et pas seulement une chose, une particule. En tout cas, le film s'accroche à l'histoire d'amour avant toute chose et le fait très bien. Ewan McGregor que j'aime beaucoup s'en sort à merveille et le duo qu'il forme avec Eva Green est très sympathique, jamais dans l'excès, juste ce qu'il faut pro que l'on crois à l'histoire d'amour. En tout cas, j'ai bien aimé. Mais le film nous propose également des scènes de folie. La plus impressionnante reste celle quand tout le monde perd le sens du goût et que tout le monde se met à manger tout et n'importe quoi. Cette scène est vraiment bluffante. Aussi bien dans la gestion des sons que de la réalisation que j'ai trouvé très juste et savamment bien gérée. Perfect Sense ce n'était pourtant pas gagné quand j'avais lu le pitch. Je pensais que ce serait encore un navet parmi tant d'autres…

Et puis il y a eu l'affiche du film, un comble du comble et je me suis décidé à le regarder. Comme je vous le disais, Ewan McGregor et Eva Green forment un beau couple dans le film. Car même si ce n'est pas le meilleur duo que j'ai pu voir au cinéma, cela reste quand même deux bons acteurs incarnant deux très bons personnages. Au final, Perfect Sense n'aura pas mieux porté son nom et surtout, voilà un film qu'il faut aller voir en mars prochain au cinéma en France. Il en vaut le coup, aussi bien pour l'histoire d'amour que l'histoire d'anticipation apocalyptique. En tout cas, j'admire le résultat qui débute comme une sorte de documentaire avec une voix off et des images, très jolie début et des scènes vraiment prenantes (la scène sourde par exemple qui va durer une bonne partie du film). Le choix de la musique est là lui aussi, même si cela aurait pu être encore mieux. Perfect Sense n'est pas totalement réussi certes mais globalement c'est une jolie découverte.

Note : 8/10. En bref, un film sur fond d'apocalypse sensorielle très réussi.

Commenter cet article