Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critique Ciné : Planes, décollage à vide

5 Novembre 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critique Ciné

21010313_20130604174723216.jpg

 

Planes // De Klay Hall. Avec la voix VO de Dane Cook et Julia Louis-Dreyfus.


Disney a voulu frimer un petit peu en se disant que ceux qui ont vu Cars vont aussi aller voir Planes. Cela a semble t-il fonctionné dans le sens où une suite est déjà prévue. Mais avec moi, cela n’a pas du tout fonctionné, au contraire Planes est pire que Cars (et déjà que Cars est certainement l’un des pires Pixar). C’est dire la qualité du film. Je me demande pourquoi Disney a voulu faire ça. Plutôt que d’innover avec une belle histoire et des personnages intéressants (Turbo était plutôt sympa d’ailleurs), Planes fonce droit dans le mur avec une histoire sans surprises, banale. On se retrouve planqués dans l’univers d’un Cars (en tout cas on retrouve la même imagerie et quelques clins d’oeil à la saga Cars) et rien ne fonctionne. Après des voitures, qui a envie de se satisfaire d’un univers avec des avions. Le problème c’est finalement d’avoir voulu faire une pâle copie de Cars alors qu’il y avait largement de quoi faire quelque chose de beaucoup plus efficace et surtout de beaucoup plus drôle.

Chaque jour, alors qu’il pulvérise des traitements agricoles sur les récoltes, le petit avion de ferme Dusty se prend à rêver qu’il pourrait voler en compétition au milieu des avions les plus rapides au monde. Seulement voilà, il n’a pas vraiment le gabarit d’un champion, et en plus, il est sujet au vertige ! Comme il n’est pas du genre à renoncer, Dusty fait appel à Skipper, un as de l’aéronavale, pour l’aider à se qualifier lors des éliminatoires du Grand Rallye du Tour du Ciel et ainsi défier sur son terrain Ripslinger, le redoutable tenant du titre. Et c’est au-dessus du monde de CARS, avec l’aide d’une hilarante flottille de casse-cou volants venus des quatre coins de la planète, que Dusty va déployer ses ailes pour relever, sous les yeux des spectateurs du monde entier, le plus grand défi de sa vie...

Je n’ai pas ri une seule fois devant Planes alors que même devant le premier Cars, j’ai du sourire à quelques répliques de McQueen. Face aux délires sans intérêt de Planes, il était difficile de se laisser avoir par l’histoire de celui-ci. En effet, le film est aussi plat que les ailes d’un avion et aussi vide que les courants d’air qu’il créé en passant. Je suis certain que les enfants de 4 ans adoreront ce film, mais au-delà il faudra passer son chemin. Ce qui est étonnant c’est que l’on puisse faire un film aussi raté finalement dans le sens où ils auraient très bien pu se rattraper sur l’émotion ou encore sur l’animation en elle-même mais franchement, il ne se passe strictement rien et c’est ce qu’il y a de plus décevant. Disney en se détachant de Pixar pour cette nouvelle production perd tout le piquant des productions Pixar. Là tout est vidé de substance, un peu comme si après le lâché de gaz toxique de notre Dusty, il avait perdu tout son contenu.

Après, quand l’on voit que l’histoire est née des mains de Jeffrey M. Howard, on peut comprendre pourquoi cela ne fonctionne pas. Celui à qui l’on doit l’horrible saga de la Fée Clochette (2008, 2010 et 2011) ne méritait pas d’être sur un aussi gros projet que Planes. Mais je me demande également comment chez Disney on a pu avoir l’idée de faire un tel film. Cela manque de tout ce que doit être un bon film d’animation. Cars avait au moins la décence d’être original, et puis il y a eu Cars 2 (horrible) et maintenant il y a Planes (horrible). Je me demande ce que Pixar nous prépare prochainement car je dois avouer que je commence à perdre patience. Que dire de plus sur ce terriblement mauvais film d’animation qui était beaucoup trop douloureux pour lui. Si vous avez des enfants et qu’ils veulent aller voir un dessin animé au cinéma, je pense qu’il faut les emmener voir Turbo. Ils aimeront et vous aussi.

Note : 1/10. En bref, Disney est tombée bien bas là…

Commenter cet article