Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critique Ciné : Players, ayez deux coups d'avance sur votre adversaire

26 Septembre 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critique Ciné

21029934_2013082117251707.jpg

 

Players // De Brad Furman. Avec Justin Timberlake, Ben Affleck et Gemma Arterton.


Le réalisateur surprise de La Défense Lincoln était de retour avec Players, une toute nouvelle aventure fondamentalement banale mais fun et estivale. On va dire que le film est à prendre pour ce qu'il est, un divertissement amusante qui ne cherche pas à se prendre la tête ni à prendre celle de son téléspectateur. Ecrit par Brian Koppelman (Ocean's 13) et David Levien (Ocean's 13), Players n'est pas un film flamboyant mais au fond il ne cherche pas vraiment à nous en mettre plein la vue, juste à nous divertir sans trop se poser de questions. Brad Furman nous envoi alors au Costa Rica, une destination exotique qui donnerait les yeux plus gros que le ventre à n'importe qui. C'est même aussi pour cela que je trouve Players particulièrement amusant c'est parce que l'on est dans un lieu qui lui-même suggère que l'on va s'amuser. De plus, avec un casting plutôt convaincant dans son ensemble, on en a pour son argent.

Richie, étudiant à Princeton, joue au poker en ligne pour payer ses frais de scolarité. Lorsqu'il se retrouve ruiné, persuadé d'avoir été arnaqué, il décide de s'envoler pour le Costa Rica afin de retrouver la trace d'Ivan Block, le créateur du site. Ivan prend Richie sous son aile et l'amène à intégrer son business. Sentant grandir le danger et réalisant les ambitions démesurées de son boss, Richie va tenter de renverser la donne en sa faveur.

Le scénario ne cherche pas de midi à quatorze heures ce qui est assez dommage dans le sens où l'on aurait pu apprécier le fait que Players creuse un peu plus cette histoire de grande supercherie. D'autant plus que Players a pris un sujet d'actualité : le poker en ligne. Le traitement aurait également pu aller dans la direction d'un Las Vegas 21 mais ce n'est pas du tout le cas. Je reste donc un peu déçu du voyage même si au final tout le monde fait le show. A commencer par Ben Affleck (Argo) qui a beau ne pas être l'acteur du siècle, je l'ai trouvé assez amusant dans son rôle de grand manitou des affaires. Et puis il y a Justin Timberlake (The Social Network) dans un rôle de premier de classe plutôt convaincant lui aussi. Au fond, quoi de mieux. Et puis il y a l'atout charme du film, Gemma Arterton (Quantum of Solace, Hansel et Gretel) qui saura séduire son public elle aussi de ses charmes.

Il faut bien avouer qu'elle était le seul atout de Hansel et Gretel également. Brad Furman nous envoi donc au Costa Rica. Players reste un film assez amusant finalement et pas déplaisant, que demander de plus. En soi j'ai passé un agréable moment mais le problème c'est que ce n'est en rien un film mémorable. Surtout que tout le monde est plutôt bon dans le film. Par ailleurs, on ne pourrait pas reprocher au film son sens du rythme qui est plutôt efficace. Du début à la fin l'histoire ne prend pas l'eau alors que tout aurait très bien pu s'écrouter tel un château de carte. Et ce n'est pas ce qu'il se passe, fort heureusement. D'autant plus que cela fait plaisir de voir Justin Timberlake dans un rôle de composition et non pas dans le rôle du mec qui sait qu'il est beau et qui le montre à la Terre entière. Vous ne pensez pas ? Cela me rappelle énormément sa composition dans The Social Network d'ailleurs.

Note : 6/10. En bref, un divertissement amusant et efficace.

Commenter cet article