Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critique Ciné : Possession, avec une Gellar pas en forme...

8 Août 2010 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critique Ciné

possession.jpg

 

Possession // Avec Sarah Michelle Gellar et Lee Pace.


J'ai bien peur que Sarah Michelle Gellar ne fasse plus rien de potable côté cinéma. C'est dommage, je l'adore. Je persiste donc avec tous les films qu'elle additionne à son compteur. J'ai sérieusement cru en voyant ce film que je l'avait déjà vu. La vie de Jess est bouleversée après l'accident de voiture dont sont victimes son frère Ryan et son beau-frère Roman. Plongés dans un profond coma, ils semblent avoir peu de chance de s'en sortir. Lorsque Roman se réveille, il a tous les souvenirs de son frère et prouve à Jess qu'il est bien son mari, réincarné en Roman. C'est moi où cette histoire vous l'avez déjà entendue dans un film ? Je crois que c'est forcément vrai.
Les films de ce genre sont souvent ma tasse de thé, et ce, malgré moi cependant là, même si le film est sauvé par Gellar et Lee Pace, ce n'est pas génial non plus. Franchement, ils auraient pu vraiment faire mieux je pense car on s'ennuie la moitié du temps, ce n'est pas percutant et c'est trop déjà vu. Le film perd donc toute saveur dès la 20ème minute. J'ai malgré tout tenu jusqu'au bout avec quelques pauses biens méritées entre temps (ou je crois que c'était largement mérité) et afin de vous donnez mon avis sur le film.
Et le scénario ? Et bien c'est classique, plat et peut être un peu trop traité en surface, il n'y a aucun fond. C'est une nouvelle fois dommage car avec un peu de fond, le film aurait pu avoir plus d'intensité. Voilà un de mes nouveaux reproches : son rythme. Il n'est pas constant, il nous la joue pas surprenant pour un sou et ça a le dont de m'énerver comme le pauvre incroyable Hulk. Je deviens tout vert et je me dis : mais comment à bien pu tomber Sarah Michelle Gellar aussi bas ? Et bien je me pose toujours la question.
Et le casting ? C'est le seul point positif car Lee Pace, malgré son côté gentil garçon dans Pushing Daisies, rien qu'avec un tatouage sur l'épaule droite il arrive à être un peu plus méchant. Attention, quand je dis méchant, je pèse largement mes mots car on peut pas dire qu'il soit vraiment méchant (bon, il a tué quand même, je dois l'admettre). Et enfin Sarah Michelle Gellar qui malgré ses choix cinématographiques douteux reste celle que j'ai découverte grâce à Buffy et adorée dans Souviens toi l'été dernier. Voilà ce que je pouvais dire de ce film tout à fait décevant.

Note : 1/10. En bref, un film qui n'a rien d'un film au final, ça ressemble au meilleur des téléfilms de l'après-midi de TF1, autant dire que ça vole pas haut. Dommage.

Commenter cet article