Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critique Ciné : Real Steel, et Hugh Jackman joue au grand gamin...

4 Janvier 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critique Ciné

19814437.jpg

 

Real Steel // De Shawn Levy. Avec Hugh Jackman, Dakota Goyo et Evangeline Lilly.


Après avoir emmené Ben Stiller dans un musée la nuit à deux reprises, et après avoir fait dans la comédie sympathique avec Crazy Night, Shawn Levy nous donne son ersatz de Transformers en plus intelligent (enfin… je pèse mes mots). Real Steel c'est un film bien sympathique qui apparaît comme l'un des meilleurs films d'action de l'année 2011. C'est fun, c'est assez bien écrit pour ne pas plonger dans le ridicule quand le film joue la carte de l'autodérision. C'est également très plaisant, drôle aussi (les danses du robots sont quand même bien rigolotes), et puis il y a du courage à l'américaine, incarné par un père et son fils. L'ensemble nous donne l'impression de plonger dans l'univers des super héros sans qu'au fond, s'en soit un. Mais c'est cet esprit qui donne cette impression. C'est un film qui arrive même par moment à être bouleversant et à nous surprendre. Les combats sont bien foutus et surtout en mettent plein les mirettes. Les effets spéciaux ne sont pas mauvais, bien au contraire. C'est donc avec grand plaisir que l'on suit l'histoire de ce film mais également ses personnages.

Dans un futur proche, la boxe a évolué pour devenir un sport high-tech. Charlie Kenton, un ancien boxeur, a perdu toute chance de remporter le championnat depuis que les humains ont été remplacés sur le ring par des robots d’acier de 900 kilos et de 2,40 m de haut. A présent, il n’est plus qu’un manager minable qui utilise des robots bas de gamme fabriqués à partir de pièces de récupération. Il gagne juste assez pour survivre d’un combat à l’autre. Lorsque Charlie touche le fond, il accepte à contrecœur de faire équipe avec son fils Max, qu’il a perdu de vue depuis des années, pour construire et entraîner un champion. Dans l’arène où tous les coups sont permis, les enjeux sont plus élevés qu’ils ne l’ont jamais été. Contre toute attente, Charlie et Max ont une chance, une seule, de faire leur grand retour…

L'histoire est simpliste, mais d'un autre côté joue sur plusieurs tableaux. Dans un premier temps sur le plan de l'action autour de ce fameux Real Steel. Un personnage à part entière de la série, personnifié par Max, incarné par un Dakota Goyo que je ne connaissais pas mais qui mérite d'être découvert. Et puis il y a également de l'humour, au travers d'un Hugh Jackman qui fait papa comblé, loin de son personnage de gros dure de Wolverine. Cette fois il est vraiment cool, et ne se prend pas la tête. Ca fait plaisir de voir que l'acteur peut prendre son pied dans ce genre de film. Du côté des autres rôles, Evangeline Lily fait un peu plante de bureau même si j'étais contenu de la retrouver. Et le reste, ce sont les méchants (sans vraiment l'être totalement non plus vu que le propos de Real Steel est très pacifiste au final). Ils sont convaincants dans ce qu'ils nous offrent à l'écran. Par ailleurs, Shawn Levy donne du pep's à son film,  qui apparaît comme l'une des comédies familiale d'action les plus casse gueule de la décennie et pourtant…

Au début, j'étais parti pour voir un navet, oui, et puis après on m'a dit que c'était un des meilleurs films de 2011. Je l'ai pris à la rigolade mais non, c'est bel et bien un film sympathique qui trouve un équilibre intéressant entre le familial, la comédie et l'action. Tout aurait pu être raté en un coup de vent, et finalement l'ensemble est cohérent et nous laisse un divertissement de très bonne facture. D'autant plus que le robot que l'on découvre dans ce film est bien plus humain et réaliste que ceux de Transformers, ce qui change vraiment tout. Real Steel est donc loin d'être le nanar attendu, et surprend par son originalité, tenue par un jeune acteur sympathique qui prouve tout son talent, sans compter sur Hugh Jackman apparaissant ici comme un grand gamin. Je retiens de ce film la scène de combat du début avec un taureau, la danse du robot (et je parle de la première du genre) et enfin le dernier combat avec pas mal de moments où l'on tente de faire passer de l'émotion et ça fonctionne. Shawn Levy nous livre donc un bon film. Et je m'y attendais pas.

Note : 8/10. En bref, un bon film d'action, avec du courage à l'américaine, et un Hugh Jackman en pleine forme qui retrouve une nouvelle jeunesse.

Commenter cet article